Matthieu Culleron présente ce matin un album au titre de circonstance : Sans dormir , par le groupe français Bot’Ox.

Sans Dormir , en effet, c’est le titre donné à cet album par ce duo français Bot’Ox composé de Julien Briffaz et Cosmo Vitelli . Deux artistes de musique électronique qui n’en sont pas à leur coup d’essai : Cosmo Vitelli était un acteur de ce que l’on a appelé la French Touch à la même période que Daft Punk ou Cassius, au milieu des années 90, et puis il y a un peu moins de 10 ans, il monte ce projet « Bot’Ox » avec Julien. Un premier album verra le jour en 2010, puis, il y a quelques semaines, sort ce deuxième disque. On y retrouve toute la délicatesse et le perfectionnisme de ces deux artisans de la musique synthétique française. Une ambiance nostalgique, cinématique, parfois inquiétante, mais qui souvent apaise, comme avec ce très beau "Basement Love".

Le titre de l'album, Sans Dormir , provient aussi de la véritable insomnie dont souffre au moins l’un des membres du groupe ; sachant du coup parfaitement retranscrire en véritable expert des nuits blanches cet état particulier que procure ce genre de dysfonctionnement - entre réalité et fiction, entre pesanteur et apesanteur. Au final, cet album est l’un des mieux ficelés de l’année dernière, un disque qui va bien au delà de son genre de référence, la musique électronique. Les chansons ont souvent un format pop, parfois aux accents disco, comme c’est le cas avec "The Face of another".

Bot’Ox et ses univers parfaits pour faire de longs voyages sous la pluie en voiture... un groupe qui lorgne de en plus vers les guitares, notamment sur scène. Sur deux titres, les deux Français ont fait appel à Mark Kerr derrière le micro, Mark Kerr qui n’est autre que le frère de Jim Kerr, le chanteur de Simple Minds. Mais, ici, c’est Mark qui donne une leçon de classe avec "Unfinished Business".Bot’ox sera en concert à Sannois le 24 janvier prochain.

> Le site de Bot'Ox

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.