gatha
gatha © Maxppp
**Bonjour André Manoukian, aujourd’hui, vous nous parlez de Gatha, jeune chanteuse violoncelliste et de son EP "Fuir"...** **Extrait de "Fuir"** [Gatha](http://www.gatha.fr/) est une chanteuse qui fait de la pop sombre et électronique avec Gustave son violoncelle, Germaine et Gertrude, ses cordes vocales. Une 4G à elle toute seule. Elle aime bien le "G", Gatha. En g rec, la lettre gamma a la forme d’une équerre, c’est le symbole des pythagoriciens et des tailleurs de pierre. Mais elle, c’est une cathédrale sonore qu’elle nous bâtit. Son nom vient d’Orient. La Gatha, c’est le nom sanscrit d’une prière bouddhiste en vers. Au temps de la transmission orale, pour se souvenir d’un texte, on le rimait. Voilà à quoi servent les troubadours. En vérité je vous le dis, ce sont eux qui sauveront les hommes. Dans le monde post-apocalyptique vers lequel nous emmènent allègrement les marchés, quand les survivants n’auront plus de tablettes, ni d’ordinateur, ni d’électricité, ni de livres, ne resteront dans leur mémoire que quelques chansons, et c’est sur ce socle que repartira une humanité nouvelle. Alors gaffe les gars, choisissez la bien votre chanson ! **Extrait de "Give me"** Moi qui les aime plutôt graves et avec du grain, voilà que cette voix aigüe m’enchante. Gatha déclenche des échos apaisants. De tout temps, au charme nubile des Mylène Farmer ou Jane Birkin, je préférais les profondeurs sombres et voilées des envouteuses mezzo, mais dans le chant de Gatha, il y l’innocence du culot, la force d’un sale gosse qui vous regarde droit dans les yeux en vous assénant une vérité dont il est sûr parce qu’il l'a expérimentée dans sa chair... **Extrait de "La chute"** Un maitre de percussion de la Senteria afro cubaine me fit cette leçon de musique un jour : Les sons graves, les peaux, les congas, tous les instruments qui font les rythmes, appellent les esprits de la terre. Les cloches, les sons aigus, les cymbales, les voix, tout ce qui fait la mélodie appellent les esprits de l’air. **Gatha** nous donne un chant complet, avec son violoncelle elle construit un sol mousseux et profond, un entrelac de racines sur lequel sa voix s’élève dans les airs et dessine des arabesques de danses elfiques. Gatha est une sirène qui marche debout… **Extrait de "Funambule"** ## Les liens [Le site de Gatha](http://www.gatha.fr/) [La page facebook de Gatha](https://fr-fr.facebook.com/gathaofficiel)
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.