André Manoukian, aujourd’hui nous présente un cousin du Québec, Pierre Lapointe, qui pourrait à lui seul faire revivre l’âge d’or de la chanson Québecoise, avec son nouvel album ‘’Punkt’’‘’Je n’ai pas choisi la chanson, elle m’a choisi’’ dit Pierre Lapointe. Incroyable, il formule exactement ce que je pressentais, à savoir que la musique est un fleuve qui avance et qui attrape sur son passage les compositeurs, elle attrape Mozart, Beethov, les Beatles, Stockhausen, il suffit d’être prêt, au bon endroit, armé de bonnes pagaies, et de sentir son flux pour soudain écrire les plus belles pages qui soient, parce qu’on est habité de l’esprit des anciens que charrie le fleuve qui avance. Pierre Lapointe a deux mères Barbara et Brigitte Fontaine, il a deux pères, Duchamp et Mondrian.Nos cousins du Québec, résistants francophones dans l’Océan Nord Américain, s’ils parlent un mélange d’archaïsme fleuris qui nous fait toujours bien marrer, proposent en chanson un mélange d’optimisme naïf du Nouveau Monde teinté de révérence envers un passé mythique qui n’existe plus que dans leur cœur.

La chanson semble être l’increvable véhicule d’exploration des nombreuses facettes de l’amour, de ces chemins que l’on croit balisés mais qui perdent tout repère dès qu’on s’y engage. La forêt de notre enfance peut cacher une menace derrière chaque arbre.Où sont les nouveaux Félix Leclerc, les nouveaux Charlebois ? Après s’être enlisée seule sur le sable dans la FM des années 80, voilà que la néo pop québécoise nous livre Pierre Lapointe. Un tel patronyme ne peut augurer que du bon, alors ne boudons pas notre plaisir, installons nous dans notre cabane à sucre et dégustons ces délicieux beans, ces haricots rouges mijotés dans du sirop d’érable.

Pierre Lapointe a gardé la naïveté primordiale, et on lui pardonne de dire ‘’faites l’amour et pas la guerre’’ parce que cette naïveté du Nouveau Monde pourrait bien nous sauver, nous les cyniques blasés de cette vieille Europe dont le moral fout l’camp et qui voit revenir ses vieux démons sous de nouveaux visages. Une petite cure de jouvence, l’air salé des Laurentides pour nettoyer nos sinus et oui tu as raison Pierre Lapointe, il semble que le message ne soit pas passé il y a 40 ans alors répète le nous jusqu’à plus soif…

Les morceau du jour L'étrange Route Des Amoureux, Nu devant moi, La sexualité et Plus vite que ton corps

► ► ► VOIR |+ de vidéos sur le site de Pierre Lapointe► ► ► ECOUTER |l'album Punkt

Les liens

Le site de Pierre Lapointe

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.