C’est aujourd’hui que sort le deuxième album de celle que André Manoukian appele la patronne des envoûteuses, Lana Del Rey…

Cruel World

Lana del Rey est une Nancy Sinatra gothique dont le mentor ne serait plus Lee Hazlewood mais le Grateful Dead en plein retour d’ashram.

Shéhérazade yankee croquant à pleine bouche la grosse boule d’Opium cachée dans le tiroir des enfants terribles de Cocteau, Lana Del Rey est une chanteuse psyché-délicieuse.

Non parce qu’elle est le télescopage insensé entre une novice et une femme fatale, une sorte de Circé ingénue qui attraperait tous les Ulysse du monde dans les filets de ses cordes vocales, mais parce- que notre héroïne proto-californienne à l’hispanité perdue, fut, lors de la sortie de son premier album, victime et actrice d’un des plus gros buzz musicaux du XXIème siècle qui la fit enfler comme une étoile gigantesque s‘effondrant aussitôt sous le poids de sa propre gravité telle une naine blanche.

West Coast

Elle me valut l’amitié d’un inconnu que j’apostrophai lors d’un concert, l’ayant entendu dire à ses voisins ‘’elle est fake’’. ‘’Non monsieur, elle n’est pas fake !’’

Lana Del Rey est une tragédienne.

Les tempos lents des violons de l’automne, les guitares jouées en trémolis de balalaïka de western spaghetti, sa musique évoque les images luxuriantes et vénéneuses d’un Dante qui aurait transposé l’enfer sur une plage de Goa.

Old money

Le nouvel album de Lana del Rey sort aujourd’hui et est produit par Dan Auerbach, le chanteur et guitariste des Black Keys.

Ses mélodies épiques portent le vertige des grands espaces.

Sa quête d’absolu est telle que la vie terrestre semble n’être à ses yeux qu’un pauvre compromis.

Un homme sur terre pourrait-il la rassasier de l’amour qu’elle inspire ?

Des volutes de neige carbonique sortent au ralenti de sa bouche dessinée par Pina Farelli. Dernier oxymore avant le désert, Lana Del Rey exhale une froideur qui vous fait cramer.

Shades of cool

Lana del Rey sera en concert –gratuit- samedi à l’Olympia à Paris, pour la fête de la musique qu’organise France Inter.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.