Pour ce septième volet de l’émission de Stéphanie Duncan, voici la vraie vie d'une espionne française, Dominique Prieur qui fut la première femme admise au Service Action de la DGSE. En 1985, sous l’identité de Sophie Turenge, elle fut l’héroïne malgré elle du scandale du Rainbow Warrior.

Dominique Prieur, lors de son retour en France, en mai 1988
Dominique Prieur, lors de son retour en France, en mai 1988 © Getty / Frédéric Reglain / Gamma Rapho

Dominique Prieur, l’espionne française, est la première femme à entrer au service Action de la DGSE. Avec Alain Mafart, elle formait le couple des faux-époux Turenge, arrêté en Nouvelle Zélande après l’attentat contre le Rainbow Warrior, le bateau de l'organisation écologiste Greenpeace. 

C'était le 11 juillet 1985. Le point de départ de l'affaire du Rainbow Warrior, un des plus grands scandales d'État du XXe siècle. 

Le lendemain, alors qu'ils apprennent qu'un homme a été tué par l'explosion, les faux époux Turenge, munis de passeports suisses, sont arrêtés. Quelques jours plus tard, leurs visages font la Une des journaux et des télés du monde entier, le pire qui puisse arriver à un espion ou une espionne. 

Cette publicité, peu flatteuse de surcroît, mettra un terme définitif à sa carrière d'agent secrète et à ce qui était pour elle le sel de son existence !

Les voix

  • Geoffrey Carey
  • Nathalie Duong
  • Damien Morel
  • Éric Hauswald
  • Éric Lainé

La réalisation

  • Préparation : Emmanuelle Fournier
  • Prise de son : Juliette Delpeyroux
  • Mixage : Paul Percheron
  • Réalisation : Anne-Sophie Ladonne

La musique

L’émission possède son générique original, composé par Nicolas Errèra.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.