En 1983 ce diplomate français est arrêté en pleine rue à Paris par la DST. Il sera reconnu coupable d’avoir pendant vingt ans fourni des renseignements à la Chine populaire quand il était en poste à l’ambassade de France à Pékin.

Bernard Boursicot et Shi Pei Pu en 1986
Bernard Boursicot et Shi Pei Pu en 1986 © AFP / PHILIPPE BOUCHON

Il a agi par sympathie pour Mao et la Révolution culturelle. 

Mais surtout par amour pour Shi Pei Pu, une Chinoise, chanteuse à l’opéra de Pékin. 

Après son arrestation, il découvrira que la Chinoise était en réalité un Chinois, aux ordres des services secrets de son pays. 

Bibliographie 

Les Services secrets chinois de Mao aux JO, de Roger Faligot, Nouveau Monde éditions

L'Equipe

  • Espions, une histoire vraie de Stéphanie Duncan, 
  • Réalisation Hélène Bizieau
  • Attachée de production Emmanuelle Fournier.
  • Documentation d'actualité de Radio France et Archives INA.
  • Programmation musicale : Thierry Dupin. 
  • A la technique Arnaud Caillet. 
  • Au mixage : Basile Beaucaire.
L'équipe