En 1959, cette jeune Allemande de 19 ans débarque à Cuba en pleine révolution et devient la maîtresse de Fidel Castro. Rentrée aux Etats Unis, elle est manipulée par la CIA

Marita Lorenz en 2001 avec une photo d'elle et de Fidel Castro
Marita Lorenz en 2001 avec une photo d'elle et de Fidel Castro © Getty / Peter Bischoff

Les services secrets américains l’envoient avec des capsules de poison dans sa trousse de toilette, assassiner son ancien amant. 

Elle échouera mais continuera à travailler pour la CIA

Transportant des armes, elle sillonne la mer des Caraïbes pour préparer un débarquement anticastriste à Cuba. En 1963, elle fait partie du commando qui assassinera John Kennedy à Dallas. Du moins le prétend-elle face aux juges...

Bibliographie 

  • Cher Fidel, de Marita Lorenz et Wilfried Huismann, éditions de L’Archipel
  • J’étais l’espionne qui aimait Castro, Marita Lorenz, First éditions

L'équipe

  • Espions, une histoire vraie de Stéphanie Duncan
  • Réalisation : Hélène Bizieau
  • Attachée de production : Emmanuelle Fournier
  • Documentation d'actualité de Radio France et Archives INA
  • Programmation musicale : Thierry Dupin. 
  • A la technique : Tristan Gratalon
  • Au mixage : Basile Beaucaire
  • Avec les voix des comédiens d'Annie Kavarian, Damien Prévot, Damien Morel et Julien Large
L'équipe