Ce brillant officier du KGB est ébranlé dans sa foi soviétique en 1968 par l’écrasement du Printemps de Prague. Par conviction, il va secrètement, au péril de sa vie, travailler comme agent double pour les services secrets britanniques.

Oleg Gordievsky en 2007 lors de sa distinction de l'Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges, l'une des plus prestigieuses décorations britanniques
Oleg Gordievsky en 2007 lors de sa distinction de l'Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges, l'une des plus prestigieuses décorations britanniques © AFP / FIONA HANSON / POOL

En 1983, grâce à ses renseignements, l’Europe en pleine tension Est-Ouest échappe de peu à un conflit nucléaire. Il est aussi le héros de la plus formidable exfiltration de la Guerre froide lorsqu’en 1985, à la barbe du KGB, il réussit à fuir l’Union soviétique dans le coffre d’une voiture.

Bibliographie 

L’espion et le traître de Ben Macintyre (Ed de Fallois)

L'équipe

  • Espions, une histoire vraie de Stéphanie Duncan
  • Réalisation Anne-Sophie Ladonne
  • Attachée de production Emmanuelle Fournier.
  • Documentation d'actualité de Radio France et Archives INA.
  • Programmation musicale Thierry Dupin. 
  • A la technique Michel Bézikian.
  • Au mixage : Basile Beaucaire
  • avec les voix des comédiens Daniel Kenigsberg, Constance Dollé et Florian Westerhoff