Notre semaine à Vesdun, dans le Cher, continue. Rendez-vous ce matin avec la médecin du village, Brigitte Delcher.

Brigitte Delcher, médecin du village de Vesdun
Brigitte Delcher, médecin du village de Vesdun © Radio France / Lionel Thompson

Le docteur Brigitte Delcher nous reçoit dans son cabinet installé dans la résidence pour personnes âgées du village. Cela fait 37 ans qu'elle veille sur la santé des habitants. Un choix qui s'est fait presque par hasard 

J'avais une grand mère à Vesdun, j'aimais bien venir en vacances et mon mari aimait bien la région. Finalement il y avait une place ici parce que le médecin précédent a dû partir et voilà, je me suis installée ici. 

Et durant toutes ces années de pratique, elle a vu le métier évoluer et les patients devenir plus exigeants ou plus regardant sur les prescriptions. 

Les médecins de campagne ne chôment pas, d'autant qu'ils se font de plus en plus rares

C'est les horaires, qui ne sont pas faciles ! Le travail est agréable. Le matin il faut être d'attaque à 6h30 au plus tard et le soir on est à 20 heures chez soi. C'est ce qui est un peu plus dur, sur le plan physique plus que moral. Ca fait des grandes journées, on n'arrête pas de courir.

C'est sympa, mais entre les consultations au cabinet, les visites à domicile, les horaires chargés et la vie à la campagne, voilà qui ne séduit plus trop les jeunes médecins. Le Docteur Delcher voit arriver avec un peu d'appréhension le jour où elle devra arrêter. Pour l'instant, elle n'a pas de successeur et n'est pas très optimiste. Avis aux jeunes médecins qui voudraient quand même tenter l'aventure d'ici quelques années.