Il n'avait que 32 ans et a succombé à un arrêt cardiorespiratoire survenu à l'entraînement, fin février avec son club du FC Porto.

L'annonce de son décès a provoqué une onde de choc parmi ses coéquipiers et l'ensemble des joueurs internationaux qui admiraient son talent et appréciaient sa personnalité.

Avec Porto où il brillait en ligue des champions, Alfredo Quintana était aussi devenu l'un des pilier de la sélection portugaise, l'un des artisans de sa montée en puissance. Et pourtant à l'origine il n'était pas portugais mais cubain. Ils sont plusieurs dans ce cas, des joueurs nés à cubas et naturalisé : on pense notamment à Alex Borges, pivot de Montpellier. 

Quintana lui avait rejoint l'Europe en 2011 avec le FC Porto. Cette filière est un vivier de talents pour la sélection portugaise qui commence à faire trembler les meilleures équipes européennes. On se souvient de l'Euro 2020 et de la défaite de la France 28 -25, essentiellement liée aux arrêts d'un gardien hors du commun, un certain Alfredo Quintana. 9 arrêts fermes ce jour là....

Son absence va peser sur son équipe alors qu'elle cherche à décrocher un billet pour les Jeux olympiques.

L'équipe