A seulement 23 ans, la star japonaise du tennis, figure du sport féminin et du mouvement Black Lives Matter, vient d’investir dans un club de football féminin aux Etats-Unis, le NC Courage.

Naomi Osaka
Naomi Osaka © AFP

Le football féminin est en plein essor en Amérique du Nord. Enfin, le soccer comme on dit aux Etats-Unis. C’est à dire notre football à nous, la planète football sur laquelle règnent sans partage les filles de l’Olympique Lyonnais ! Une source d’inspiration - et de motivation - pour le club féminin du North Carolina Courage - le Courage de Caroline du Nord - et sa nouvelle propriétaire japonaise de 23 ans : Naomi Osaka ! 

Oui, la star du tennis aux trois grand chelem ! Elle vient d’investir dans le club qui évolue en NWSL, la ligue américaine de football féminin, et devient copropriétaire aux côtés de Steve Malik. Un soutien de poids pour le NC Courage, puisque selon Forbes, Naomi Osaka était la sportive la mieux payée au monde l’an dernier. Ça méritait bien une petite vidéo du club en guise de cadeau de bienvenue :
 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Une vidéo dans laquelle le NC Courage rend hommage notamment aux combats menés par sa nouvelle copropriétaire. Son engagement. Notamment sur les violences policières contre les noirs. Naomi Osaka a été l’un des visages du mouvements Black Lives Matter à travers le monde, et particulièrement dans le tennis, elle qui avait boycotté sa demi-finale au tournoi de Cincinatti après la mort de Jacob Blake, tué par des policiers. 

Voilà pourquoi Naomi Osaka a investi dans le club du NC Courage. A la fois pour soutenir la diversité, mais aussi le sport féminin. "Des femmes extraordinaires qui sont des modèles, des leaders et une source d’inspiration pour toutes les jeunes sportives" à expliqué la joueuse de tennis japonaise pour justifier sa décision.
 

Le football féminin devient une tribune pour les stars aux Etats-Uni
 

La NWSL, c’est le championnat dans lequel évolue LA star du football féminin, l’américaine Megan Rapinoe. Icone et porte parole du féminisme dans le sport. D’ailleurs, Naomi Osaka n’est pas la première femme célèbre à investir dans un club du championnat de foot féminin nord-américain. 

L’an prochain, l’Angel City FC, club basé à Los Angeles, rejoindra la ligue. Il vient d’être créé par un groupe de propriétaires, un consortium féminin habitué des tapis rouges : les actrices Nathalie Portman, Eva Longoria, Jennifer Garner et Jessica Chastain, que des grands noms, associés à LA star du sport mondial...et du tennis, Serena Williams ! 

La prochaine fois que l’américaine et Naomi Osaka vont se croiser en finale d’un grand chelem, ça risque de parler ballon rond !