C'est une légende vivante du "calcio", le football en Italie. Gianluigi Buffon, champion du monde 2006, est l'un des plus grands gardiens de l'histoire du ballon rond. Et il est toujours sur les terrains, alors qu'il vient de fêter ses 43 ans.

Gianluigi Buffon le 26 janvier 2021
Gianluigi Buffon le 26 janvier 2021 © Getty / DeFodi Images

Il était titulaire dans les buts de la Juventus hier soir, et capitaine, face à l'Inter Milan. Son 1100ème match en carrière ! Et il a gagné. On parle de la Juve, club mythique, pas un sombre club de troisième division où couler une pré-retraite paisible. Ce joueur, c'est Gianluigi Buffon. Gigi, l'inoxydable. Que l'on a vu une saison au PSG, pas la meilleure de sa carrière. Et qui reparti en Italie, où il donne l'impression de vivre une seconde jeunesse, j'en rajoute à peine. 

Il est toujours là, Gigi. Même en numéro 2, parfois numéro 1 comme hier soir, il s’accommode de tout. Son corps aussi, qui ne le trahit pas, ou si peu, malgré les années. Et que dire du mental, celui d'un gamin de 20 ans. Toujours aussi ambitieux. Son entraîneur, qui fut aussi son co-équipier, en club et avec la Squadra Azzura, Andrea Pirlo, est admiratif de Gigi.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Et la situation est telle que Gianluigi pourrait bien prolonger son contrat avec la Vieille Dame, et ainsi devenir dans peu de temps le joueur le plus âgé ayant joué en Serie A, le championnat italien, et ainsi battre le record du gardien de Parme, Marco Bellotta, 44 ans et 38 jours... au début des années 90, quand sa doublure, un jeune plein d'avenir, s'appelait ... Gianluigi Buffon ! A croire qu'il y a quelque chose dans l'air de Parme... qui bonifie les gardiens avec l'âge !   

Mais s'il continue c'est aussi ... parce qu'il en a besoin !

Gigi le quadra a un certain train de vie. Et même les idoles ont leur vices cachés. Le sien coûte cher, c'est le jeu. Les casinos. Le poker, dont il est même ambassadeur pour une marque. Et cette passion, cette "maladie" même, comme l'avait raconté l'un de ses proches dans la Gazzetta dello Sport il y a quelques années, elle ne cesse de grignoter sa fortune. Jusqu'à deux millions d'euros par an, selon une ex-compagne du gardien turinois. Buffon lui n'est pas très bavard sur le sujet...