Il pourrait succéder cette nuit à Joakim Noah, en devenant le premier français à remporter la finale de la "March Madness", depuis 14 ans ! Joel Ayayi est l'un des grands espoirs du basket français, issu d'une famille qui a déjà fait parler d'elle sur la planète orange !

C'est la folie de mars, la "March Madness", le tournoi de basket qui réunit les meilleures universités américaines. C’est un peu comme dans le dessin animé Olive et Tom, mais dans la vraie vie. Des stades remplis, des milliers de fans en ébullition pour voir jouer des gamins. Sauf que là ce n’est pas du foot mais du basket, et que cette année, covid oblige, bah les salles sont silencieuses. 

Pourquoi je vous parle de ça ce matin ? Eh bien parce que ce soir, la nuit prochaine, c’est la grande finale. La fac de Baylor affronte celle de Gonzaga. Et dans les rangs de Gonzaga, il y a un français. Joel Ayayi. 21 ans tout juste. Et qui pourrait bien devenir le premier français a remporté le championnat universitaire américain, la NCAA depuis un certain... Joakim Noah il y a 14 ans déjà, avec sa fac de Florida, il l’avait emporté en 2006 et 2007. 

Un français vainqueur, l’annee où Joakim Noah prend sa retraite, ça aurait de l’allure. Et ce n’est pas un mirage, loin de loin. Gonzaga est invaincu cette saison. 31 victoires d’affilée. Et c’est très solide ce que réalise le jeune français, cette saison, avec Gonzaga. Rien qu’en demi finale la nuit dernière, Joël Ayayi est inscrit pas moins de 22 points ! 

https://www\.youtube\.com/watch?v=CROHJC8xH1c
 

Et Ayayi, le basket, c’est une histoire de famille ! 

Oui parce que dans la famille Ayayi, question basket la patronne, c’est la grande sœur, Valeriane Ayayi, ailiere de l’équipe de France, plus de cent sélections sous le maillot bleu. C’est en voyant leur grande sœur que les frères se sont lancés sérieusement dans le basket. Ont cru en leurs chances. Joël donc mais aussi Gérald, le plus jeune, 19 ans, qui joue en France, dans l’élite, sous le maillot vert mythique de Pau Orthez. 

Mais c’est bien Joël qui pourrait devenir la star de la famille Ayayi, en remportant le titre universitaire américain, avant de se présenter à la Draft de la NBA, cet été, le grand repêchage des meilleurs espoirs mondiaux du ballon orange. Et ainsi réaliser le rêve de tout jeune basketteur : jouer dans la grande ligue ! Un français de plus en NBA !
 

Thèmes associés