C'est une icone, un personnage du football allemand. Bibiana Steinhaus est la première et la seule femme à arbitrer dans l'élite du foot allemand, en Bundesliga. Mais à 41 ans, elle a décidé d'arrêter, de se consacrer à sa vie en dehors des terrains, et à son métier de fonctionnaire de police.

Elle s’appelle Bibiana Steinhaus. 1m81. A la ville, elle est fonctionnaire de police. Et sur un terrain de foot, je peux vous dire que ça file droit. Ou plutôt, ça filait droit. Eh oui, parce qu’à 41 ans, Bibi comme l’appellent les allemands, a décidé de raccrocher les crampons et de poser son sifflet ! Il y a quelques jours, lors de la Supercoupe d’Allemagne, Bibiana Steinhaus a donc arbitré son dernier match.   Et c’est une page qui se tourne. Parce que Bibiana, c’était une pionnière. Pas juste en Allemagne, mais dans toute l’Europe. Après avoir dirigé toutes les plus grandes affiches du football féminin, mais aussi en 2eme division masculine, elle est devenue la première et la seule femme à arbitrer en Bundesliga, l’élite du football masculin allemand. L’un des meilleurs championnats du monde. 

Et je vous avoue même qu’à titre personnel, en tant qu’amateur et suiveur du foot allemand, elle va beaucoup me manquer, car Bibiana Steinhaus faisait vraiment partie du paysage du foot allemand. C’était un personnage et c’était une très bonne arbitre. Surtout.  Alors, vous vous en doutez, ça n’a pas été simple tous les jours pour Bibi, elle a parfois du faire face à des problèmes avec certains joueurs, comme en 2015, quand Kerem Demirbay, du Fortuna Dusseldorf, avait déclaré après avoir été exclu par Bibiana Steinhaus que, je cite, " les femmes n’avaient rien a faire dans un match d’hommes". Demirbay avait pris 5 matchs de suspension mais surtout, il avait du arbitrer un match de juniors féminines.   

Bibiana Steinhaus a été la première, mais elle n’est plus la seule... En France aussi désormais, on a notre Bibi ! Elle s’appelle Stéphanie Frappart. Et elle arbitre en Ligue 1. D’ailleurs, elle était au sifflet dimanche de l’Olympico. Le derby entre l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille. Stéphanie Frappart qui a décidé d’exclure Dimitri Payet, et de siffler un penalty contre l”OM. ça lui a valu les foudres de l’entraineur portugais de l’OM, André Vilas Boas, qui s’en est pris à elle en lui disant qu’elle n’avait pas le niveau. Il aurait mieux fait de se taire, Stephanie Frappart avait raison, et Vilas Boas l’a reconnu apres la rencontre.

Thèmes associés