Elle a battu la semaine dernière, aux mondiaux de Doha, le record d’Usain Bolt : même si elle est aussi une exceptionnelle sprinteuse, ce n'est pas le record de vitesse sur le 100 mètres qu'elle a battu, mais celui du nombre de médailles d'or en championnat du monde.

Allyson Felix en compétition à Des Moines en juillet 2019
Allyson Felix en compétition à Des Moines en juillet 2019 © Getty / ANDY LYONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Elle a gagné sa douzième la semaine dernière, et la treizième hier. Usain Bolt, lui, n'en a "que" onze et a priori il n'en aura pas plus puisqu'il est à la retraite.

Allyson Felix était déjà l'athlète féminine la plus titrée sur des mondiaux mais désormais elle est l'athlète la plus titrée tout cours, sur 100m, 200m, 400m et en relais, sans oublier ses 6 médailles d'or aux Jeux olympiques. 

Mais ce nouveau record a Doah l'a profondément émue

Bien sûr parce que pour un sportif aller chercher des records reste une consécration, mais aussi parce que celui-ci envoie un message très important pour elle : ce qui rajoute au côté exceptionnel de son exploit, c’est qu’elle a donné naissance à une petite fille il y a seulement dix mois. 

Un bébé né prématuré, un accouchement très difficile, et pourtant Allyson Felix a réussi à reprendre les entraînement très vite et cette nouvelle médaille d'or en championnat du monde prouve que c'est possible, que l'on peut concilier carrière de haut niveau et maternité.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.