Une grande première pour la très serieuse UCI, l'Union Cycliste Internationale, elle organise ses premiers mondiaux en ligne, sur la plateforme Zwift. Parce que le vélo aussi veut jouer sa carte dans le monde du esport.

Championnat sur Zwift
Championnat sur Zwift © Getty / Philipp von Ditfurth/picture alliance

C'est un mondial un peu particulier. Des championnats du monde de cyclisme sur route, qui ont lieu aujourd'hui et demain. Alors vous allez me dire, mais, c'était pas en septembre dernier ? Bien sûr, et on s'en souvient d'autant plus que c'est un français qui a décroché le maillot arc en ciel... un certain Julian Alaphilippe ! Non là les mondiaux dont je vous parle se déroulent certes avec les mêmes coureurs, du moins en partie, mais depuis leur salon ! Ce sont des championnats du monde virtuels, organisés par l'UCI, l'union cycliste internationale. Preuve que le monde du vélo veut lui aussi prendre le train du esport en marche

Déjà cet été, le Tour de France, s'y était mis le temps de six étapes en ligne, avec des grands noms, Chris Froome, Nairo Quintana ou Romain Bardet étaient connectés, les mains sur le guidon. Les coureurs, tous professionnels, sont donc chez eux, dans leur garage ou depuis leur lieu d'entrainement, et branchés sur une plateforme en ligne - Zwift - devenue incontournable depuis le premier confinement ! C'est le meilleur ami en ligne des cyclistes en mal de peloton. En fait, le coureur fait avancer son avatar, son vélo virtuel, en pédalant sur un vrai vélo d'intérieur connecté.

Mais comment est-on sûr que personne ne triche ?

Bah, on peut pas vraiment l'être, en fait. C'est un peu comme au Vendée Globe, on mise sur l’honnêteté des participants. Mais en fait c'est tout à fait possible. Sur Zwift, c'est pareil, et un cycliste l'a démontré. Le français Romain Feillu, ancien sprinteur, maillot jaune sur le Tour en 2008, tout jeune retraité du peloton, qui poste des vidéos humoristiques sur You Tube en montrant qu'il est en train de pédaler sur Zwift, alors qu'en fait, pas du tout ! Il branche le capteur sur une perceuse qui tourne, il met une mobylette sur le home-trainer. Plus simple encore, l'essoreuse à salade :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

C'est assez drôle, mais le but évidemment c'est de le faire sérieusement. Parce qu'à la clé, il y a aussi un maillot arc en ciel. De salon, mais arc en ciel quand même.