L'absence des mondiaux d'athlétisme à la télé, alors que ceux de 2015 et de 2017 avaient été retransmis, et surtout, à 5 ans des Jeux de Paris 2024 : de quoi paniquer les athlètes.

Hannah Cockroft, athlète handisport britannique et médaille d'or  du 800m aux JO de Rio (2016)
Hannah Cockroft, athlète handisport britannique et médaille d'or du 800m aux JO de Rio (2016) © AFP / Bob Martin/OIS/IOC

Ce n'est pas très bon signe

Ce coup de gueule, on le retrouve sur les réseaux sociaux : le message qui est le plus diffusé depuis une petite semaine est un appel à partager le plus possible toutes les informations sur ce championnat du monde. Elles sont fournies par les chargés de communication de la Fédérations française handisport sur place, qui font des pastilles vidéo et des interviews. 

Les organisateurs de l'événement mettent également à disposition du contenu et il est possible de voir des épreuve directement sur le site internet de la compétition.

Pourquoi ce coup d’arrêt médiatique ?

C'est une problématique qui existe depuis longtemps, les jeux paralympiques commencent à peine à trouver une vitesse de croisière en terme de médiatisation.

Mais pour ce qui est des événements type championnat du monde championnat d’Europe, la solution n'a toujours pas été trouvée. Les audiences sur les compétitions en direct ne sont pas les meilleures, et on est toujours confrontés aux mêmes difficultés de lisibilité pour le grand public quand vous regardez dix finales de 100 mètres, parce qu'il y a dix catégories différentes en fonction des handicaps des athlètes.

Pourtant, on parle de plus en plus de sport et de handicap dans les médias

On sent un intérêt, une sensibilité des médias et de la société autour du handicap et du sport, mais pas de manière "classique" ou banalisée mais cela passe beaucoup par ce que l'on pourrait appeler des figures iconiques.

Pour les championnats du monde Handisport à la télé, cette année ce n'est pas la bonne, par contre pour les Jeux de Tokyo (l’été prochain) il y aura bien toujours un dispositif important mis en place par France Télévision.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.