D’anciens joueurs britanniques mais aussi d’anciens All Blacks ont décidé de sortir du silence pour dénoncer les instances du rugby, pas à la hauteur selon eux face à toutes les conséquences graves liées aux commotions cérébrales.

Des rugbymen en justice contre leur propre sport et ses instances. Pour dénoncer les instances du rugby, pas à la hauteur selon eux face à toutes les conséquences graves liées aux commotions cérébrales.
Des rugbymen en justice contre leur propre sport et ses instances. Pour dénoncer les instances du rugby, pas à la hauteur selon eux face à toutes les conséquences graves liées aux commotions cérébrales. © Getty / Photo and Co

Une centaine de joueurs de rugby, anglais et gallois essentiellement, mais aussi 70 joueurs de l’hémisphère sud ont annoncé entamer des actions collectives en justice, contre World Rugby, la fédération internationale, mais aussi leurs propres fédérations nationales, pour dénoncer les mauvaises prises en charge des commotions, les chocs a la tête, et leurs graves conséquences. 

Selon eux, les instances du rugby savaient, et n’ont rien fait. Et franchement, il y a des histoires qui font froid dans le dos. Celle du talonneur emblématique du XV de la Rose, Steve Thomson, 42 ans, passé par Brive et champion du monde en 2003 (c’est pas rien un titre de champion du monde c’est le sommet d’une carrière !) - eh bien, il ne s’en souvient pas

Dépression, pertes de mémoire, démence sénile, et parfois même des pensées suicidaires, voire des tentatives. Le constat est lourd. Parfois, ça peut conduire à l’accident, comme pour le troisième ligne gallois Alix Popham qui a provoqué un incendie chez lui après avoir oublié quelque-chose sur le feu,  comme le raconte le journal L'Equipe.

L’alerte est venue de l'autre bout du monde  

Des Etats-Unis, et des joueurs du grand championnat de football américain, la NFL, qui a plus à voir avec le rugby que le football hein, pour ceux qui ne sont pas familiers. Cela remonte à huit ans déjà. 2012. 

4500 joueurs, c'est énorme, avaient poursuivi la NFL devant la justice pour les mêmes raisons, et qui avait dû les indemniser à hauteur d’un milliard de dollars

Si le sujet vous intéresse, je vous conseille le film Seul contre Tous avec Will Smith, qui joue un médecin nigérian lanceur d’alerte sur les commotions.