La Chine va investir près de 730 millions d'euros pour faire de Shanghai le lieu de pèlerinage pour tous les "gamers" du monde entier, en construisant notamment une salle de 6000 places pour accueillir uniquement les compétitions de jeu vidéo !

La chine veut conforter son avance dans le e-sport
La chine veut conforter son avance dans le e-sport © Getty / Budrul Chukrut/SOPA Images/LightRocket

Il y a les villes qui mettent les grands moyens pour accueillir les Jeux Olympiques, et celles qui mettent les grand moyens pour accueillir les Jeux... vidéo ! Et cette ville, elle est en Chine. C’est Shanghai. Bien décidée à devenir la capitale mondiale de l’eSport, la Mecque des compétitions de jeu vidéo. Elle a déjà accueilli à l’automne dernier les championnats du monde de League of Legends, l’un des évènements les plus prestigieux de la discipline, tant ce jeu est la référence de l’eSport. 

Mais ce n’était qu’un avant goût. Car la Chine vient d’annoncer qu’elle allait investir à Shanghai 5,8 milliards de yuans, soit près de 730 millions d’euros. Afin de faire de la ville le nouveau lieu de pèlerinage de tous les "gamers" à travers le monde ! La Chine a prévu de construire à Shanghai un complexe dédié à l’emport avec notamment un hôtel 5 étoiles, un musée du jeu vidéo, des centaines d’entreprises chinoises et étrangères dédiées à l’eSport... et surtout, une salle de 6000 places pour pouvoir accueillir les compétitions ! 

Un projet pharaonique, de 500.000 mètres carrés !! Une superficie qui correspond à plus de 71 terrains de football ! Et ça va aller vite : tout ça devrait voir le jour d’ici la fin 2023. 

La Chine a un temps d'avance dans l’eSport

C’est déjà un très gros marché en Chine. Avec un acteur majeur : le géant des télécommunications, Tencent, qui est propriétaire de Riot Games, l’éditeur de League of Legends, le jeu dont je viens de vous parler. Les Chinois sont d’ailleurs doubles champion du monde en titre. Il faut dire que le pays compte ... plus de 600 millions de joueurs. 

Plus d’un chinois sur 4 qui va sur Internet regarde de l’eSport. Le marché pèse 14 milliards d'euros en Chine, qui est devenu LA superpuissance de l’eSport. Il y a même des formations universitaires spécialisées, les métiers de l’eSport sont reconnus en Chine, les clubs de foot comme l’OL ou le PSG ont investi dans l’eSport en Chine. 

Enfin, l’eSport va faire son entrée officielle comme discipline aux Jeux Asiatiques l’an prochain. Une première pierre avant de rêver des vrais Jeux Olympiques. Un jour. Mais déjà demain

Thèmes associés