Le 12 octobre 1920, Georges Carpentier devenait le premier français champion du monde de boxe. Il est entré dans la légende. Qu'en reste t-il ? Et sera t-il surpassé, un jour, par l'ambitieux Tony Yoka ?

Georges Carpentier dans les années 1920
Georges Carpentier dans les années 1920 © Getty / Keystone-France/Gamma-

C'est un anniversaire pas comme les autres. 100 ans, tout juste. Jour pour jour. C'était le 12 octobre 1920. Ce jour là, Georges Carpentier est aux Etats-Unis, à Jersey City. Ce jour là, le boxeur français affronte un certain Battling Levinsky, champion du monde des mi-lourds. Et le met au tapis. KO, Levinsky, sous les coups du gamin du Nord. Ce jour là, le 12 octobre 1920, Georges Carpentier est devenu le premier français champion du monde de boxe. Ce qui lui permettra d'affronter le champion des lourds, Jack Dempsey, pour le combat du siècle, un an plus tard. 

Georges Carpentier, le gosse de Liévin, du bassin minier, la petite gueule noire, devient donc le premier français de l'histoire à détenir une ceinture mondiale. 

C'est à partir de là, de ce 12 octobre 1920, que nait l'histoire d'amour entre la France et les quatre boules de cuir, que chantera si bien Nougaro...  

Pour les gamins d'aujourd'hui, Georges Carpentier, c'est le nom qui est inscrit sur leur gymnase

A Paris, Cambrai, Sancoins ou Noeux les Mines... Mais Georges Carpentier, c'est surtout "l'homme à l'orchidée", surnommé ainsi pour son élégance. Son côté gentleman. Ce n'est pas une brute, c'est un esthète. Un maitre de l'esquive. Georges Carpentier, resté dans la légende de la boxe et du sport français, depuis ce 12 octobre 1920.  

Aujourd'hui, champion du monde de boxe, ce n'est plus la même chose

Georges Carpentier est déclaré champion du monde en 1920, il l'est "vraiment" entre guillemets. Ce n'est plus le cas. Ces dernières années, les fédérations se sont multipliées : WBA, WBC, WBO, IBF... le grand public ne s'y retrouve plus, et le titre s'est dilué. Il reste des grands champions dans l'histoire, évidemment, Marcel Cerdan, Mohammed Ali ou Mike Tyson, la dernière grande star internationale de la boxe, mais ça remonte au siècle dernier. 

Aujourd'hui, la figure de la boxe en France, c'est Tony Yoka, champion olympique à Rio en 2016, désormais dans le grand bain des professionnels. Yoka, qui rêve d'être un jour le premier français champion du monde des lourds, la catégorie reine. Un cran au-dessus de la ceinture de Carpentier, décrochée il y a 100 ans.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.