Plusieurs critères pour établir ce classement : l'âge, la durée du contrat, le potentiel, mais aussi l'inflation du marché, l'intérêt des clubs. On obtient ainsi la liste des joueurs dont les montants de transferts estimés sont les plus élevés dans ce qu'on appelle "Le Big five", les 5 plus grand championnats européens

Kylian Mbappé
Kylian Mbappé © AFP / franck Fife

Une nouvelle performance pour Kylian Mbappé : le champion du monde qui a eu 21 ans le mois dernier est à présent le joueur le plus cher du monde, selon la nouvelle étude annuelle de l'Observatoire national du football, un groupe de recherche du centre international d'étude du Sport basé à Lausanne. Si Kylian Mbappé quittait le PSG il vaudrait plus de 265 millions d'euros contre 185 millions à son arrivée. 

L'an dernier dans la même étude, le prodige français n'était que troisième derrière Harry Kane et Neymar.

Neymar, justement, figure toujours dans la liste, mais désormais en 19e position seulement  (si on peut dire) - valeur estimée 100,4 millions d'euros... reste que Le PSG compte dans ses rangs huit joueurs figurant dans le classements, c'est-à-dire la moitié des joueurs de Ligue 1 qui ont réussi à s'y faire une place. À titre indicatif, 11 des 20 meilleurs footballeurs évalués à plus de cent millions d'euros évoluent eux en première ligue anglaise.  

Pour ce qui est des montants estimés des transferts féminins, comment ça se passe ? 

On n'en est pas vraiment encore là, les enjeux financiers n'ont rien à voir - une galaxie sépare les deux mondes... Pour vous donner une idée, la FIFA n'a publié les première données officielles sur le marché des transferts féminins qu'en 2018. Et selon ce premier rapport, à peine 450 000 euros avaient été dépensé en indemnité de transfert, juste pour bien comprendre quand je parlait de galaxie, chez les hommes c'était autour de sept milliards...  

Si on prend le cas de la France, le premier transfert payant d'une joueuse a été signé en 2013 (Marie-Laure Delie de Montpellier au PSG,  pour 50 000 euros). Deux ans plus tard, celui de Griedge Mbock de Guingamp à Lyon pour 100 000 euros était présenté comme le plus gros transfert en France. Une célèbre agent de joueuse Sonia Souid en parlait il y a quelque mois au  journal Le Monde et expliquait surtout assister à des évolutions significatives en terme de salaires et de conditions de travail des joueuses encore actuellement. Il y a dix ans, les salaires se comptaient en centaines d’euros, aujourd’hui certaines stars de D1 en France bénéficient de rémunérations proches de celles de leurs homologues masculins en Ligue 2.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.