Son nom : Victor Wembanyama. Vous n'avez peut-être jamais entendu parler de lui, mais dans les années qui viennent, vous risquez de beaucoup l'entendre. Il pourrait bien être dans un avenir proche le premier français n°1 de la draft NBA !

 Victor Wembanyama (22) en mai 2019 en Espagne
Victor Wembanyama (22) en mai 2019 en Espagne © Getty / David Grau/Euroleague Basketball

Oui ça commence à faire, des phénomènes dans le basket français, depuis Tony Parker, il y en a eu quelques uns. C’est un peu comme vous parler du nouveau Mbappé du foot. Mais là, c’est peut être LE phénomène. Je ne vous mens pas, hein, croix bois croix de fer (vous connaissez la suite). 

Toute la NBA, le grand championnat nord-américain de basket, le suit et le veut. Mais il n’a que 16 ans.

Son nom pourrait même vous servir au scrabble, si on avait le droit aux noms propres, mais bon. Sait-on jamais si les règles immuables finissent par changer. Il s’appelle Victor Wembanyama. Un pur produit de la JSF Nanterre, l’un des plus beaux viviers du basket tricolore. Et l’un de ses plus grands clubs aussi, mais ça c’est moi qui le dit. 

16 ans donc, mais il culmine déjà à ... 2m19 !!!! 

Oui oui, 16 ans, et 2m19. Et c’est peut-être pas fini. Victor Wembanyama n’est pas juste grand. C’est aussi un grand talent balle en main. A tel point qu’il joue déjà avec les pros a Nanterre. Il aurait du être sur le parquet ce soir en coupe d’Europe mais le match a été reporté pour cause de covid. On l’a même vu taquiner l'autre géant du basket français, Rudy Gobert, en un contre un. Et le mettre a l’amende. Le gamin est ambitieux, et il peut croire en ses rêves !

Personne n’a jamais vu un tel talent

Rudy Gobert lui même, désormais bien installé en NBA, n’en revient pas. Il n’a jamais croisé un gamin pareil en France, ni même au-delà. Ses formateurs eux aussi ont du mal à y croire. Être grand, c’est bien. Mais il est aussi adroit, mobile, à l’aise. C’est un joueur complet. C'est ce qui en fait un joyau. Bientôt prêt à briller. Tout en haut. 

Car dans deux ans, Victor Wembanyama pourrait devenir le premier français numero 1 de la draft NBA, cette grand-messe du basket américain durant laquelle les équipes choisissent les meilleurs espoirs de la planète. Voilà où se situe le phénomène. Là où jamais aucun basketteur français n’est allé.