On connaissait le tour de France cycliste, le tour de France à la voile : voici pour la première fois le tour de France à trottinette électrique.

(Illustration) Un Tour de France en trottinette
(Illustration) Un Tour de France en trottinette © AFP / Sandrine Mulas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

C'est un défi que s'est lancé un photographe strasbourgeois de 29 ans, fan de trottinette électrique. Il s’appelle Michaël Vieira. Il est surnommé "Trott-man" sur les réseaux sociaux... Et il est parti du centre-ville de Strasbourg, pour un voyage de 3 mois.

Alors déjà, enlevez-vous de la tête l'image de la trottinette électrique traditionnelle. Bruno, un ami de Michaël, raconte que sa trottinette de Michaël fait le double d’une trottinette classique avec des roues deux fois plus larges que celles d’un VTT. Il faut que ça soit solide pour minimiser le risque d’accident. 

Car notre photographe est parti pour trois mois sur les routes de France de Strasbourg donc il va descendre vers le Sud est, un petit passage en Corse, le Sud Ouest. Puis la Bretagne, le Nord, le contour de la région parisienne avant de retourner vers l’Alsace.

De quoi bien faire travailler les bras et les cuisses. Puisqu’en tout, ça fera 4000 kilomètres de pistes cyclables. 70 villes traversées. Sur place, Mickael se fait et se fera héberger tout au long de son périple. Car sur une trottinette, pas de coffre pour les bagages. Juste deux gros sacs à dos, avec surtout du matériel de photographe.

Globalement, il peut rouler jusqu’à quelle vitesse ? Alors, sa trottinette peut monter jusqu’à 100 km/h, mais Mickaël ne veut pas aller trop souvent à cette vitesse afin de garder le plus d’autonomie possible avec cette trottinette électrique qui a environ 150 km d’autonomie.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.