La Coupe du monde de ski alpin a fait étape, ce week-end, à Val d'Isère ? On a pu voir sur les pistes notamment un jeune skieur belge qui a terminé dix-huitième du slalom. Armand Marchant qui s’était grièvement blessé pendant une compétition, il y a trois ans.

Sept opérations et environ deux ans plus tard, il décide de relever le défi et d'essayer de retrouver le haut niveau. Il rechausse les skis, d'abord sur de petites pistes, peu de pente son genou lui fait vite mal. 

Il faut aussi retrouver des sponsors car beaucoup s'éloignent quand on se blesse. Il repère alors une proposition singulière, celle de la société qui développe l'exosquelette : faux squelette de jambe artificielle avec une ceinture pour prendre le bassin puis strappé tout au long de la jambe jusqu'au pied, un ressort  fait office de quadriceps, il se comprime à chaque flexion et son énergie se déploie sur les phases d'extension. Il prend en charge environ un tiers du poids du corps.

Aujourd'hui il atteint son objectif : revenir sur la coupe du monde

Il entre dans le top 40 du ski mondial. Bien sûr il n'utilise pas l'exosquelette en compétition, mais il s'en sert à présent davantage sur certains entraînements et surtout dans sa pratique personnelle pour aller faire du hors-piste avec sa famille par exemple, sinon il devrait préserver sa jambe et  peut-être se priver de ce plaisir.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.