Pour la première fois de son histoire, Cuba fait appel à des sportifs évoluant à l’étranger pour venir en aide à la sélection nationale de football, en pleine campagne de qualifications pour la prochaine Coupe du Monde.

Pour la première fois, Cuba va faire appel à des sportifs étrangers. Ici enfant devant un match Etats-Unis contre Cuba à La Havane en 2016
Pour la première fois, Cuba va faire appel à des sportifs étrangers. Ici enfant devant un match Etats-Unis contre Cuba à La Havane en 2016 © Getty / Ernesto Mastrascusa/LatinContent

Une révolution. Vous le savez, depuis la mort de Fidel Castro, le régime  s’assouplit par petites touches. Et la question des cubains qui ont fuit le pays est plus que jamais au cœur des débats. Dans ce contexte, le sport a joué un rôle majeur. Il le joue toujours. 

De nombreux sportifs cubains profitent depuis des années de compétitions en dehors de l’île pour fuir le régime, pour déserter Cuba. 

Parmi eux, il y a surtout des joueurs de base-ball, le sport vedette à Cuba, qui prennent la mer clandestinement pour rejoindre Miami et la Floride. 

Mais la révolution dont je vous parle n’est pas venu du base-ball

Non, mais du sport mondial, le football. La sélection Cubaine doit disputer à la fin du mois deux matchs importants de qualification pour la coupe du monde 2022 au Qatar, face au Guatemala et à Curaçao. 

Et parmi les joueurs convoqués en sélection pour ces deux matchs, il y a 11 joueurs au profil particulier puisqu’ils jouent... à l’étranger ! Principalement au Brésil, en Espagne ou aux Etats-Unis. Bref, en dehors de Cuba ! C’est une première dans l’histoire de l’île ! Des joueurs évoluant à l’étranger vont porter le maillot de Cuba. Et notamment Onel Hernandez, considéré comme étant le meilleur joueur cubain, et qui évolue à Norwich en Angleterre.
 

Et ça répond à une demande forte du peuple cubain !

Déjà parce que les résultats de la sélection cubaine de football ne sont vraiment pas terribles. Et que justement, elle est régulièrement frappée... par les désertions ! Du coup, les joueurs mais aussi les supporters réclamaient la convocation ceux qui évoluent à l’étranger. 

Il faut dire aussi que le football est de plus en plus populaire a Cuba. Les gamins y jouent dans les rues, ce qui vient concurrencer directement le base-ball. Et puis la télévision cubaine joue aussi un rôle important, puisqu’elle diffuse les grands championnats européens et la Ligue des Champions !

Thèmes associés