Si les compétitions sont à l'arrêt, les courts et les pelouses désertés, pour ceux qui pratiquent le e-sport (les jeux vidéo en ligne), c’est l’effervescence. Avec la fermeture des établissements scolaires et des universités, ils sont nombreux à s’attarder devant leur écran.

Le jeu vidéo en ligne ne fait pas de pause pendant le confinement
Le jeu vidéo en ligne ne fait pas de pause pendant le confinement © AFP / Nicolas Guyonnet / Hans Lucas

Un Esprit Sport consacré à une pratique sportive un peu particulière. Si les compétitions sont à l'arrêt, les cours et les pelouses désertées, en revanche, le e-sport fait un carton. Pour les fanas des jeux vidéo en ligne, le confinement, la fermeture des écoles, la fermeture des facs, c'est même une aubaine. Ils sont nombreux à passer des heures à jouer sur écran. Certains ont même décidé de se confiner ensemble pour multiplier les entraînements. Attention, c'est du sérieux. 

Reportage de Guillaume Patin :  Depuis le 13 mars, ils sont quatre à vivre dans les installations de l'Académie MCES à Marseille, une structure comparable à un club de football ou de rugby avec ses joueurs professionnels.  

Romain Serrat est le chef d'équipe : "Florian et Almir sont venus vers moi pour me dire que chez eux, il n'avait pas forcément les meilleures conditions pour jouer. Il n'avait pas forcément la fibre, l'autre dans son petit studio et du coup, ils m'ont demandé si ils pouvaient rester ici. 

200 mètres carrés habitables, une régie vidéo, chacun sa chambre, des conditions de rêve. Pour Amir, 22 ans, nom de joueur Squall ZK, il passe 8 heures par jour à jouer à Forte Knight, un jeu de tir et de survie : 

"Clairement ça au bon moment, franchement, avec Boss, des amis et du coup, on s'amuse encore ensemble."

Florian ou Redzia comme pseudonyme, A 23 ans, il est un peu moins occupé. Son jeu de football, le célèbre FIFA, a suspendu les compétitions pendant le confinement. Il passe quand même cinq heures par jour devant son écran avant d'utiliser les deux terrains de sport aménagés dans un hangar.  

"Le sport, c'est très, très important et justement, le confinement. Je me suis dit que le confinement va me donner une motivation supplémentaire. Mon objectif, c'est vraiment de me renforcer au niveau de mon physique, on de prendre du muscle, tout ça tous les jours. En fait, vers 17h 17h30, je fais une séance de sport d'une heure, d'une heure et demie. J'essaie de m'y tenir. Des fois, c'est compliqué. On n'a pas forcément envie, mais pour l'instant, j'arrive à tenir. Ça fait du bien parce que ça permet de se dépenser un peu. On a des locaux qui sont très, très grands. On reste limité comme confinement. C'est un peu comme tout le monde, c'est sûr, mais on a un peu plus livres et on a un peu plus de place." Rester chez vous, c'est important de suivre les consignes du gouvernement. C'est tous ensemble que l'on doit faire les efforts."

Et ils seront très occupés ce week end avec les Championnats d'Europe du jeu Fort Night. Deux cents joueurs s'affrontent en ligne avec la finale ce dimanche matin chez les confinés sportifs.  

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.