De la moto dans histoire de sport aujourd’hui, alors que la saison de moto Grand Prix reprend ce week-end à Jérez en Espagne. Et un français pourrait entrer dans l’histoire de ce sport : c’est Fabio Quartararo.

Le français Fabio Quartararo, Yamaha YZR-M1, Petronas Yamaha SRT, lors des Local Motogp Official Tests sur le circuit local de février 2020 au Qatar
Le français Fabio Quartararo, Yamaha YZR-M1, Petronas Yamaha SRT, lors des Local Motogp Official Tests sur le circuit local de février 2020 au Qatar © AFP / GIGI SOLDANO / DPPI MEDIA /

Cela fait quasiment 21 ans qu'un Français n’a pas gagné un grand prix de moto GP, c’est-à-dire les 500 cm cube, la catégorie reine.

Depuis le 19 septembre 1999 et le succès de Régis Laconi qui rejoignait, après sa victoire à Valence, le club très fermé des vainqueurs français dans la catégorie reine auprès de Pierre Monneret, vainqueur en 1954 à Reims et Christian Sarron, vainqueur en 1985 à Hockenheim…. Olivier Jacques, autre brillant pilote français, avait été champion du monde en 2000, mais en catégorie 250 cm cube.

À 21 ans, il porte les espoirs français cette saison en moto GP

Fabio Quartararo qui avait affiché son désarroi sur les réseaux sociaux, après la pause de quatre mois imposée par le coronavirus.

Oui on avait pu voir une photo de lui, en tenue de course, avec combinaison, gants et casque allongé sur son canapé rongeant son frein

Il a de nouveau allumé le moteur depuis un mois et va donc reprendre la saison ce week-end en Espagne avec une moto performante… et plus motivé que jamais…

Il a hâte car l’an dernier, le pilote niçois s’est offert sept podiums et le trophée du meilleur jeune de l’année… 

Oui il a réalisé une saison 2019 sensationnelle, sa première au sein de l’élite, lors qu’’il y a encore un an, il était quasiment inconnu du grand public. Dès le quatrième Grand Prix de la saison, en Espagne, il avait notamment réalisé une performance de haute volée en dominant les qualifications….

Ses performances ont été logiquement saluées par un autre pilote français, un peu plus aguerri, c’est Johann Zarco, qui lui aussi, court en moto GP.

Et Régis Laconi, dernier vainqueur français donc d’un grand prix dans la catégorie reine, croit fort en Fabio Quartararo, il l’avait dit sur canal ça ne les dérange absolument pas de perdre ce titre honorifique de « dernier français » vainqueur d’un grand prix GP.

Alors Fabio Quartataro va-t-il écrire l’histoire du sport français ? Peut-être dès ce week-end à Jerez : il a le talent pour le faire après une première saison aboutie.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.