Connaissez-vous le "mémorabilia" ? Il s’agit d'un marché des objets qui ont appartenu aux sportifs. Un marché en plein boom en France notamment, où il y a régulièrement des ventes aux enchères de souvenirs sportifs.

Un exemple de "mémorabilia" à Culver City, Californie, Etats-Unis.
Un exemple de "mémorabilia" à Culver City, Californie, Etats-Unis. © AFP / Rich Fury / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

L’association Étoiles Filantes

Ce soir, jeudi 17 septembre 2020, c'est pour la bonne cause, au profit de l’association, Les Étoiles Filantes, qui s'occupe d'enfants malades et de leur famille. En fait, les parrain et marraine et l'association ne sont autres que le biathlète, Martin Fourcade, et la skieuse, Tessa Worley. 

Les deux sportifs ont rassemblé des objets à eux et de leurs amis sportifs, pour une grande vente aux enchères caritative qui se déroule à Villeurbanne, près de Lyon, ce soir, afin de récolter des fonds pour l'association, qui serviront notamment à financer un espace pour les parents à l'Institut d'Hématologie et d'Oncologie pédiatrique de Lyon. 

Et il y a des belles pièces dans cette vente. Il y a notamment :

  • Le dossard que portait Martin Fourcade lors de sa 80e victoire en Coupe du Monde de Biathlon. 
  • Un casque de la star du ski, l'américaine Lindsey Vonn. 
  • Un dossard et des skis de la légende Marcel Hirscher. 
  • Une raquette de Rafael Nadal. 
  • Une tenue de Roger Federer. 
  • des maillots portés par Mbappé, Neymar, Tony Parker, Thibaut Pinot ou encore Thierry Omeyer. 
  • La ceinture noire de Teddy Riner ! 

Certains lots partiront pour quelques centaines d'euros, d'autres pour quelques milliers, assurément !  

Un marché en plein essor

Les objets de sport, c'est un marché en plein essor, et cette frénésie nous vient tout droit... des États-Unis ! Les objets de sport qui ont appartenu aux sportifs : maillots, casques, crosses, etc. Ce marché porte un nom : le "mémorabilia". Parfois, c'est poussé à l'extrême. Pour tout vous dire, j'ai vu pas mal de matchs de baseball notamment aux États-Unis et au Canada. Vous sortez du match, vous passez à la boutique et là vous trouvez déjà telle batte utilisée à tel moment dans le match que vous venez de voir, il y a un quart d'heure, ou telle balle, de tel point, déjà en vitrine, et vous en avez pour toutes les bourses, comme on dit. En Europe, on est encore à des années-lumière de ça. Mais les ventes aux enchères de sport commencent à bien marcher, qu'elles soient caritatives ou non. 

Certains objets d'exception peuvent atteindre des sommets... comme le manuscrit original du manifeste des Jeux Olympiques, rédigé en 1892 par Pierre de Coubertin. Il a été vendu en décembre à New York chez Sotheby's pour la bagatelle de ... huit millions d'euros ! Pour l'anecdote, il a été acheté par un milliardaire russe, président de la fédération internationale d'escrime, et offert au CIO.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.