Toute la semaine, Esprit Sport met à l’honneur des femmes qui défient les hommes sur leur terrain, à l’occasion de l’opération du CSA, "Sport Féminin Toujours". Comme Charlotte Cagigos, hockeyeuse qui joue avec les garçons, les Drakkars de Caen. Un cas unique dans le sport de haut niveau en France.

Les Drakkars de Caen ici en 2012
Les Drakkars de Caen ici en 2012 © Maxppp / Frédéric DOUCHET

Les Drakkars, c’est le nom de l'équipe de hockey sur glace de Caen, en Normandie, qui évolue en D1, l’antichambre de l’élite du hockey français... masculin. Il y a quelques jours, les Drakkars affrontaient les Bisons de Neuilly sur Marne en match amical. Et au milieu de tous les garçons, une fille. Une gardienne. Elle s’appelle Charlotte Cagigos. 20 ans. Et c’est elle qui défend les buts des Drakkars. Une femme, titulaire dans un match de hockey masculin, à ce niveau, c’est tellement rare dans l’histoire que c’est un événement.
 

Et c’est un cas unique en France !

Oui, Charlotte est actuellement la seule femme, tous sports confondus, à évoluer à haut niveau chez les garçons. 

La fédération française de hockey sur glace l’autorise, mais à un seul poste : celui de gardien ! Voilà pourquoi Charlotte Cagigos a pu rejoindre l’équipe masculine. Et hormis le fait qu’elle s’équipe dans un vestiaire à part, pour elle, il n’y pas de vraiment de différence. Ni de traitement de faveur.
 

Et performante, elle l’est, Charlotte Cagigos. Même si d’ordinaire, elle est remplaçante chez les garçons, cela fait déjà quatre ans qu’elle se mesure à des équipes masculines. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle a quitté le pôle France féminin de Chambéry à six ans, pour rejoindre Caen, et affronter les garçons, d’abord chez les jeunes, chez les moins de 17 ans, les moins de 20, puis en D3 et maintenant en D1 ! 

Charlotte, qui espère que son cas fera des émules, et que les clubs de hockey masculins en France seront plus nombreux à faire appel à des gardiennes, d’autant que le règlement le leur permet !

Et elle a l’avenir devant elle !

Aussi bien chez les garçons, en devenant professionnelle, avec peut être un jour une place dans l’élite, qui sait, elle n’à que 20 ans, Charlotte. Que chez les filles, où elle suscite beaucoup d’espoir aussi, à ce poste de gardienne, pour l’équipe de France féminine, et dans un futur proche d’ailleurs, puisque les Jeux Olympiques d’Hiver, c’est l’année prochaine, à Pékin. 

Ce serait une première, car les françaises n’y ont jamais pris part. Mais pour cela, il va falloir passer par la case Suède, en août prochain, pour y disputer un tournoi de qualification. Et avec un rempart comme Charlotte Cagigos, le rêve est permis !!