Les quarts de finale du Mondial de rugby vont être disputés ce week-end, une première pour le Japon qui accueille la compétition. Que faut-il manger pour être au top de sa forme le jour J et tenir tout un tournois, avoir l'énergie nécessaire et que les muscles répondent présent ?

Le capitaine Michael Leitch et les joueurs japonais célèbrent leur victoire dans le vestiaire après le match du Groupe A de la Coupe du Monde de Rugby 2019 entre le Japon et l'Écosse au Stade international de Yokohama le 13 octobre 2019 (Japon)
Le capitaine Michael Leitch et les joueurs japonais célèbrent leur victoire dans le vestiaire après le match du Groupe A de la Coupe du Monde de Rugby 2019 entre le Japon et l'Écosse au Stade international de Yokohama le 13 octobre 2019 (Japon) © Getty / Handout

Un talonneur de l’équipe japonaise racontecomment un jour de fringale après un match, il a mélangé tout ce qu'il avait dans la cuisine, qui lui semblait bien pour se remettre d’aplomb.Et depuis, cette recette miracle a été adoptée par une bonne partie de l‘équipe japonaise !

La recette ? 

Des feuilles de moutarde, des rogues de lieu noir (c'est-à-dire des ovaires pleins d’œufs, spécialité de la cuisine japonaise) de la friture de petits poissons et des oignons, avec un œuf. Et pour la sauce, un peu d'huile de sésame

L’alimentation des joueurs fait maintenant totalement partie de la préparation aux grands événements

Fini, les marmites de cassoulet avant un match ! Désormais, les équipes s’appuient sur les compétences de nutritionnistes et diététiciens.

Selon la nutritionniste de la Fédération Française de Rugby, il y a deux grandes réserves d'énergie dans le corps : le foie et les muscles. On peut les optimiser, les remplir à partir de 48h avant le match, surtout le foie. Le fameux gros plat de pâtes, ce n'est pas le jour même mais plutôt la veille et comme il va y avoir une énorme dépense énergétique, on ne lésine pas sur les quantités.

Le jour du match, il faut avoir fini de manger trois heures avant l'échauffement, en évitant les épices et les aliments difficiles à digérer et en s'hydratant beaucoup.

Après le match... Non... Pas encore la troisième mi temps... Le corps a besoin d'une collation rapidement, car il a reçu un stress et c'est le moment où il est le mieux à même de récupérer, réparer la fibre musculaire, refaire un peu de stock d'énergie car la réserve est vide.

Voilà quelques principes de bases qui pourront aussi vous être utiles pas forcément pour un match de rugby mais si vous avez un rendez-vous sportif à assurez bientôt...

Les meilleurs au rugby, ce sont les All Blacks : ils ont, eux aussi, un régime alimentaire bien particulier

Les joueurs suivent un régime alimentaire à faible teneur en sucre, avec moins de glucides, et plus de graisses - beaucoup de cuissons se font avec de l'huile de coco : manger plus gras le soir leur permet de réduire les risques de fringales le lendemain. Le sucre est quasiment banni de leur alimentation en phase de préparation de match, ils apprennent à leur corps à davantage utiliser le gras pour produire de l'énergie.

Nous verrons si ça marche toujours aussi bien, leur quart de finale aura lieu demain face à l’Irlande. La France jouera dimanche contre le Pays de Galles.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.