Une nouvelle compétition qui se dispute sur des catamarans, en équipage… avec, pour les vainqueurs, un gain record d’un million de dollars. La finale se déroule à partir de demain et pour trois jours à Marseille

La navigatrice Marie Riou en octobre 2018
La navigatrice Marie Riou en octobre 2018 © Getty / Patrick Aventurier

Il y a six bateaux représentant six pays

Sur le bateau français, Marie Riou sera contrôleuse de vol. La compétition se dispute sur les catamarans les plus rapides du monde, les fameux bateaux volants suréquipés en nouvelle technologie, à l'identique c'est l'équipage qui fait la différence, un équipage composé de  cinq membres. 

Marie Riou va  jouer sur l’équilibre du bateau au dessus de l’eau, elle a les manettes qui commandent les foils, ces sortes d’ailes qui touchent l’eau.  Son but est de rester à un mètre au dessus de la mer pour aller le plus vite possible. La vitesse peut atteindre les 50 nœuds  - 92 kilomètres.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.