Traversons la Manche, et allons en Angleterre à la rencontre d’une jeune femme qui brise les clichés… grâce au football. 

Jawahir Roble est la première femme arbitre musulmane du foot anglais.
Jawahir Roble est la première femme arbitre musulmane du foot anglais. © Capture d'écran : https://www.youtube.com/watch?v=GvCGSRpX5Q8

Une jeune femme de 25 ans, le sourire solidement chevillé sur son visage, une détermination sans faille, elle adore son surnom « JJ ». Elle s’appelle Jawahir Roble et elle est la première femme arbitre musulmane du foot anglais.

Un documentaire que l'on peut découvrir sur le site de l'UEFA est consacré à son parcours sinueux. Jawahir Roble a 10 ans quand elle doit quitter la Somalie avec sa famille, ravagée par une guerre civile. Elle débarque en Angleterre, sans parler un mot d’anglais mais le hasard va l’emmener jusqu’au stade mythique de Wembley, dans la banlieue de Londres.

Mais pas facile de s’intégrer quand on est une adolescente étrangère et timide

Mais il y a une langue universelle que Jawahir Roble va pratiquer : celle du football… des sensations hors du commun, aime-t-elle rappeler. Et c'est comme ça qu'elle apprend à communiquer... avec les mots du foot. Elle ambitionne de devenir joueuse pour porter le maillot anglais. Ses parents rêvent pour elle d’un autre destin, des études et un métier plus ordinaire, comme le raconte, alors, elle est obligée de leur mentir, elle va au stade pour s’entraîner, elle leur dit qu’elle est allée à la bibliothèque.

Elle ne devient pas joueuse mais arbitre dans les championnats amateurs, masculins et féminins. Elle se souvient des réactions (outrées, surprises, choquées) au début quand elle arrivait sur la pelouse, coiffée de son hijab, voile musulman qui lui recouvre la tête. Les discriminations ne lui feront jamais dévié de sa trajectoire.

Aujourd’hui, la jeune femme fait figure de modèle, même si ce statut de première femme arbitre musulmane ne signifie pas grand-chose pour elle. Elle veut inspirer toute une génération de jeunes filles de confession musulmane. Elle souhaite arbitrer au plus haut niveau, faire carrière et elle lance au monde du foot avec ce même sourire indélébile : "faites attention à moi, j’arrive !"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.