Championne de ski de bosses, Perrine Laffont est confinée au pied des Pyrénées. Elle raconte son quotidien, entre exercices de gainage et yoga.

Le gainage pour les champions et pour les autres
Le gainage pour les champions et pour les autres © Getty / SrdjanPav

Un troisième gros globe d'affilée en ski de bosses, huit courses sur 10 remportées : c’est la meilleure saison de la championne de 21 ans ! Mais avec une fin de saison prématurée. Retour sur terre pour celle qui n'échappe pas au confinement. Elle est chez elle, en Ariège :

« Nos dernières Coupes du monde ont été annulées. Les championnats de France ont été annulés. Pour moi, ma saison est terminée. Je suis au repos complet. »

Mais même s'il faut respecter le confinement, Perrine Laffont ne va pas rester chez elle à rien faire

"En tant que sportive, on aime bouger, mais on aime se dépenser. Dans nos entraînements, cn ne va pas toujours dans une salle de musculation pour s'entraîner. Donc on fait des exercices à la maison, on s'adapte  à l'environnement.  On s'aménage un petit camp d'entraînement avec très peu d'éléments."

La base, c'est le gainage pour tout le monde d'ailleurs, insiste la championne olympique. 

"Pour travailler les abdominaux profonds et les fibres profondes, c'est quelque chose de très simple à faire. Sur YouTube, vous tapez "gainage du corps" et il y a plein de petites vidéos avec des gainages sympa et pas trop compliqués. On peut faire aussi des squats."

"Si on a des marches à disposition, on peut les monter et les descendre plusieurs fois ou les monter en courant."

Mais il n'y a pas que la musculation et le cardio, dans la vie, Perrine Laffont conseille à tout le monde le yoga que tout le monde peut être un peu tendu. 

"Pas facile de rester enfermé tout le temps. Je vous conseille d'aller sur YouTube, de faire une petite séance de yoga pour se relaxer, se détendre et pour faire bouger le corps."

De quoi s'entretenir physiquement et mentalement avant d'entamer l'entraînement de la prochaine saison d'hiver.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.