Ce lundi, c'est le Martin Luther King Day au Etats-Unis. Un jour férié qui est aussi un rendez-vous très particulier en NBA, le championnat de basket américain. Martin Luther King est né un 15 janvier, mais la mémoire du révérend, prix Nobel de la paix, est célébrée chaque troisième lundi du mois de janvier.

Le Martin Luther King Day à la NBA :  la mémoire du révérend, prix Nobel de la paix, est célébrée chaque troisième lundi du mois de janvier.
Le Martin Luther King Day à la NBA : la mémoire du révérend, prix Nobel de la paix, est célébrée chaque troisième lundi du mois de janvier. © AFP / Patrick Smith / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

C'est même le jour où il y aura le plus de téléspectateurs après le Christmas Day. Quatorze matchs sont prévus, dont un grand classique Celtics contre Lakers.

La NBA est un acteur majeur de ces célébrations. Pourquoi ? Parce que ses joueurs sont majoritairement noirs et que culturellement le basket est reconnu comme, je cite, "un sport de noirs" contrairement aux autres sports américains. Ces explications sont celles de Todd Boyd, professeur à l'université de Californie du sud, spécialiste des questions raciales. Selon lui, la NBA embrasse les valeurs de Martin Luther King comme aucune autre ligue ne le fera jamais.
 

Pourtant la NBA a d'abord été un championnat uniquement disputé par des blancs

Les premiers Afro-Américains ne l'ont intégrée qu'en 1950 ;  chuck cooper à Boston ou nat clifton à New York. Un journaliste du Bleacher Report rappelle qu'il a fallu tous les efforts de Martin Luther King pour qu’une ligue sportive s'ouvre à autant de personnes venant d'autant d'horizons différents. Et c'est  sous  l'impulsion de son emblématique dirigeant David Stern que la NBA s'est efforcée d'être à la pointe du changement social du mieux qu'une ligue diversifiée puisse le faire.
Nous sommes dans les années 80, la voix des joueurs commencent à porter, le championnat devient populaire et prospère.
 

Au départ, les premiers Martin Luther King days ne faisaient pas l'unanimité

Le gouverneur d'Arizona s'y opposait et la NBA n'y a organisé aucun événement particulier jusqu'en 1992. Mais depuis, les choses ont changé, la journée est même devenue un véritable succès commercial avec des opérations fructueuses. On pense à ces maillots spécialement créés et mis en vente.

Reste que le championnat met en avant de nombreuses actions et pas uniquement chaque troisième lundi de janvier, comme la plateforme NBA Voices pour promouvoir l'égalité et la diversité afin de lutter contre l'injustice sociale. Les joueurs aussi se mobilisent pour développer l'inclusion et l'éducation… on pourrait citer l'école "I Promise" ouverte récemment par Lebron James dans l'Ohio pour les enfants défavorisés. 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.