C'est un duo qui n'a pas froid aux yeux. Elles s'appellent Margot Boch et Carla Sénéchal, la vingtaine, et à elles deux, elles forment l'équipage du bobsleigh féminin français ! Cela fait plus de dix ans que l'on avait pas vu un duo tricolore dans le bob féminin.

 Margot Boch et Carla Sénéchal lors de la Coupe du monde de bobsleigh à La Plagne en janvier 2020
Margot Boch et Carla Sénéchal lors de la Coupe du monde de bobsleigh à La Plagne en janvier 2020 © Maxppp / Sylvain MUSCIO

La saison a démarré cette semaine, et la première étape a lieu ce week-end à Sigulda, en Lettonie. La première pierre du projet, dans lequel les deux jeunes savoyardes se sont lancées : disputer les Jeux Olympiques d'Hiver de Pékin en 2022. Ce serait une première dans l'histoire du bobsleigh français. C'est le grand objectif de Margot Boch, la pilote, 21 ans seulement, issue d'une famille de bobeurs. 

Aller chercher une médaille olympique, enfin - elle fuit le bobsleigh français depuis les Jeux Olympiques d’hiver de Nagano en 1998 - celle en bronze de Bruno Mingeon, qui a conseillé à Margot de quitter la luge pour choisie un engin plus gros, et prendre les commandes du duo, avec la pousseuse Carla Sénéchal. Et les premiers résultats sont là. Une 5eme place au classement européen l’an passé. Le rêve est a portée de main. 

Et les deux sont devenues inséparables. A tel point que sur le circuit, les autres les surnomment "les sœurs jumelles". Pourtant, elles ne se connaissent que depuis deux ans. Margot cherchait une pousseuse pour l’accompagner, et elle a frappé à la porte... de l’athlétisme ! C’est devenu une habitude maintenant dans le bobsleigh d’aller chercher des bobeurs parmi les sprinters. Et Margot a rencontré Carla, qui a donc décidé de se lancer sur la glace, après de longues années sur les pistes. 

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.