Julien Bard est spécialisé dans le street art, il réalise des fresques sur les murs de sa ville. Avec le confinement ses chantiers sont à l’arrêt et il y a quelques jours, l’image de lyonnais avec des masques vierges lui donne l'idée de fabriquer les siens.

Logo de l'OL
Logo de l'OL © Getty / Michael Berg/Icon Sportswire

Un masque rouge et bleu avec, au centre, une tête de Lyon, est vendu 6 euros 50, et un euro est reversé à la fondation de l’olympique lyonnais. Depuis la semaine dernière les demandes affluent.

Pour fabriquer ces masques en tissu lavable vingt fois, Art up Lyon s’est tourné vers une entreprise locale : Boldoluc. Elle s’est lancé il y a un mois dans la production, elle vise les 2 millions de masques par semaine début mai, et parmi ses futurs clients, il y a des clubs sportifs. 

En Espagne une société spécialisée propose déjà à la vente des masques aux couleurs du Réal et du Barça même si les clubs et leurs équipementiers n’ont pas encore donné leur accord.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.