Trois mois après son très grave accident en Formule 1, le pilote français va retrouver le monde des courses automobiles. Pas en F1, non, mais aux Etats-Unis, dans le championnat d'IndyCar. Romain Grosjean va faire ses premiers tests ce lundi avec sa nouvelle équipe, et sa nouvelle voiture.

Romain Grosjean ici en février 2020 à Montmelo
Romain Grosjean ici en février 2020 à Montmelo © Getty / German Vidal/SOPA Images/LightRocket

C'est un retour. Presque, un revenant, tant son histoire est celle d’un miracle, difficile de choisir un autre mot pour quelqu’un qui est resté 28 longues secondes dans une voiture devenue un brasier, et qui s’en est sorti avec quelques brûlures aux mains. Vous avez - je pense - tous entendu parler de cette histoire, et de lui : Romain Grosjean, le pilote français de Formule 1, sauvé des flammes lors du grand prix de Bahreïn en novembre dernier. 

Histoire qui ressurgit ces derniers jours, puisque Canal + a diffusé un documentaire ce week-end dans lequel le pilote et ses proches reviennent sur cette terrible histoire qui se termine bien. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Malgré ce qu'il a vécu, il n’a pas dit adieu aux courses automobiles !

Il se lance même dans une nouvelle carrière. Peut-être une façon de traiter le mal... par le mal. Du moins, de se remettre en selle. Romain Grosjean a décidé de se lancer en IndyCar ! Ces courses de voitures typiquement américaines. Célèbres pour ses circuits ovales, sur lesquels les bolides tournent, notamment le fameux 500 miles d’Indianapolis. 

Le français doit effectuer ses premiers essais au volant aujourd’hui. Pour voir notamment comment répond l’une de ses mains qui n’a pas récupéré à 100%. Mais Romain Grosjean ne se jette pas à corps perdu dans l’aventure. Pour lui, c’est la découverte. Il ne s’alignera donc que sur les circuits routiers. Et pas les ovales. Un peu de prudence, histoire peut-être de ne pas défier deux fois de suite les dieux de l’automobile. Une concession faite a ses enfants, aussi, qui auraient préféré le voir renoncer à la vitesse. 

Pour le français, la saison débutera au mois d’avril, en Alabama. 12 courses. Avec le numéro 51. Aux côtés des américains Dale Coyne et Rick Ware, des valeurs sûres. Un nouveau chapitre. Histoire aussi de passer à autre chose. 

La F1, c'est terminé ? 

Officiellement, oui. Après avoir passé 11 ans dans un siège baquet, et pris le départ de 179 grand prix. Le bilan devrait en rester là. Enfin... devrait, parce qu'il se pourrait bien que Romain Grosjean face un dernier tour de piste en formule 1. Une pige. Au volant d'une Mercedes, chez les multiples champions du monde. Remonter dans une F1 pour un essai, peut-être en juin prochain, en marge du grand prix de France.

Thèmes associés