Bryson DeChambeau est américain, il a 27 ans et il vient de remporter le très prestigieux US Open. Excusez du peu. Sauf que Bryson DeChambeau, ce n’est pas Tiger Woods. Ce n’est ni une icone, ni un prodige du golf. Mais plutôt un savant fou, comme l’a surnommé la presse américaine.

Bryson DeChambeau lors de la manche finale de l'US Open, le 20 septembre 2020
Bryson DeChambeau lors de la manche finale de l'US Open, le 20 septembre 2020 © AFP / JAMIE SQUIRE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Bryson DeChambeau est un scientifique. Diplômé de physique. Un peu à part, un peu beaucoup même - et ça depuis l’enfance. Un gamin très rangé, capable de passer trois heures à ranger sa chambre, et faire le ménage. Un gamin qui se pose des tas de questions, et qui accumule les "pourquoi ?" jusqu’à l’obsession, à vouloir tout décortiquer, et notamment la courbe d’une balle de golf. Minutieux, perfectionniste. 

Et sur un parcours de golf, c'est pareil   

Capable de passer des heures à régler un détail infime dans son swing. Même à la nuit tombée, comme le racontent nos confrères de L’Equipe, qui se sont intéressés au phénomène. Bryson a suivi les préceptes d’un livre, devenu sa bible, The Golfing Machine, un ouvrage qui a une approche scientifique du golf. Une révélation. 

Bryson découvre alors un golf qui mêle algèbre, lois mécaniques et algorithmes. Jusqu’à modifier son matériel. Il conçoit une série de clubs à manche unique, comme sa gestuelle. 

Bryson intrigue ses adversaires

Mais il ne faut passe tromper, ce n’est pas une bête de foire...   Oh que non. Disons qu’il a son style a lui, Bryson DeChambeau. L’américain est quand même 5e mondial. Champion universitaire NCAA, vainqueur de l’US Amateues la même année. Et donc l’US Open. 

Ils ne sont que trois à avoir réalisé ce triplé : la légende Jack Nicklaus, l’icône Tiger Woods et... notre ami Bryson le savant fou ! 

Toute sa carrière est régie par la science. Son jeu, son approche, sa gestuelle... et son corps aussi ! Quand il s’est rendu compte qu’il ne tapait pas assez loin, il a pris 20 kilos de muscle en deux ans pour y remédier, avec un régime a 6000 calories par jour. Résultat : Bryson est tout gonflé. Il n’a toujours pas de style, mais il atteint ses objectifs. Reste à savoir quel impact cela va avoir sur son corps dans les prochaines années. Ne faites pas ça chez vous, comme on dit.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.