Le quotidien espagnol "El Mundo" pointe du doigt l'attitude d'une douzaine de sportifs espagnols qui se sont faits vaccinés contre le Covid au Moyen-Orient, et dénoncent leur égoïsme.

Les footballeurs espagnols se sont fait vaccinés au Moyen-Orient
Les footballeurs espagnols se sont fait vaccinés au Moyen-Orient © Getty / Kmatta

C'est un vaccin qui ne passe pas. En Espagne, le journal "El Mundo" tire à boulets rouges sur des stars espagnoles du sport, qui ont été vaccinés ! Parmi eux, le pilote de Formule 1 Carlos Sainz Junior, et celui de moto GP, Marc Marquez, qui ont eu le droit à leur dose au Moyen-Orient, dans le cadre de la pré-saison sportive. Discrètement, enfin pas tant que ça. Puisque l'info a fuité, et elle est parvenue jusqu'à la rédaction d'El Mundo, qui parle d'un acte "égoïste" :  

“En Espagne, des personnes de plus de 80 ans attendent encore d’être vaccinées. Mais à l’autre bout du monde, une douzaine de jeunes Espagnols, en pleine forme, ont évité la file d’attente"

Sainz, Marquez et les quelques sportifs espagnols vaccinés à Bahrein et à Doha sont donc pointés du doigt, par le journal, qui à travers la voix d'un épidémiologiste, les accuse d'être des privilégiés, alors qu'ils ont une responsabilité sociale. Alors, le pilote de Formule 1, Carlos Sainz Junior, s'est défendu face à ces accusations. Il se dit "chanceux" et estime qu'il n'a pas pris la place d'un espagnol. Et que Bahrein, en l'occurrence, a plus de vaccins qu'il ne lui en faut. Bref, circulez, y a rien à voir...

Cela pose plus largement la question de la vaccination des sportifs

Sont-ils prioritaires, ou doivent-ils passer après les autres, parce qu'ils sont jeunes et en bonne santé ? La question est d'autant plus sensible que nous sommes à 4 mois maintenant des Jeux Olympiques de Tokyo. Et pour l'instant, rien de contraignant pour les sportifs, mais plutôt une incitation de la part de Thomas Bach, le président du Comité International OIympique :   

"Non, il n'y aura pas d'obligation. Mais nous encourageons les athlètes, chaque fois que cela sera possible, à se faire vacciner, parce que c'est mieux pour leur santé, et c'est aussi une démonstration de solidarité avec les autres athlètes et le peuple japonais. J'espère donc que d'ici là les vaccins seront disponibles et que le plus grand nombre possible d'athlètes accepteront la vaccination"

Voilà, c'est un peu faites comme vous pouvez, sans vous faire brocarder. D'ailleurs, Carlos Sainz, Marc Marquez et les autres espagnols vaccinés ne sont pas les seuls à avoir profité des largesses du moyen orient. Certains coureurs cyclistes aussi. Comme le vainqueur du dernier Tour de France, Tadej Pogacar, vacciné ces dernières semaines, car il est membre de l'équipe UAE, basée aux Emirats Arabes Unis.