Pour la première fois depuis 1954, le Grand Prix de Formule Un de Monaco n’a pas eu lieu cette année, victime lui aussi de la crise du coronavirus. Le championnat du monde n’a jamais pu démarrer à temps, mais aujourd'hui la filière tente de se relancer.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.