Johan Sorozabal a 17 ans et il vient de partir aux Etats-Unis pour devenir professionnel de Cesta Punta. En fait, il veut marcher sur les traces de son père.

Pelote basque
Pelote basque © Getty / Photographer of Barcelona. More at www.jordiroy.com

Son père c'est en quelque sorte son modèle. Pendant 14 ans, Laurent a gagné sa vie en jouant en à la Cesta Punta, sur la côte Est des Etats-Unis. 

La Cesta Punta, c'est la discipline reine de la pelote basque

La plus spectaculaire. Les joueurs jouent à deux contre deux. Ou en face à face : un gant en osier vissé sur le poignet, comme un prolongement de leur main. Grâce à cet instrument, les projectiles peuvent fuser jusqu'à 30 km/heure sur le terrain de jeu. Imaginez une arène à 3 murs, où les joueurs sont parfois obligés de grimper quasiment à la perpendiculaire pour récupérer la précieuse pelote.

C'est dans cet univers ultra exigeant que s'apprête à évoluer le jeune Johan.

Licencié depuis tout petit au Biarritz Athletic Club, il a posé ses valises à Dania Beach. Une petite ville, à une demi-heure au Nord de Miami...

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.