On a appris hier soir le décès de la légende du basket américain Kobe Bryant à l’âge de 41 ans, dans un accident d’hélicoptère. Une de ses filles a également péri dans l’accident. Ces décès ont suscité une vague d’émotion sur les réseaux sociaux, des personnalités les plus célèbres aux anonymes...

La légende du basket-ball Kobe Bryant (ici en 2009) est décédée dimanche dans un accident d'hélicoptère.
La légende du basket-ball Kobe Bryant (ici en 2009) est décédée dimanche dans un accident d'hélicoptère. © AFP / Agence Tolga Adanali / Anadolu

D’abord bien sûr toute la famille du basket à commencer par son partenaire emblématique des Lakers Shaquille O'Neal avec qui il a gagné ses titres. Même s’ils s’étaient un peu brouillés, il ne trouve pas les mots pour exprimer sa peine d’avoir perdu un frère écrit-il sur Twitter.

Ou encore Nicolas Batum :

Mais les hommages vont bien au-delà du monde du basket

►►► LIRE - Des Grammy Awards aux parquets virtuels, la planète basket honore la mémoire de Kobe Bryant

Toute la planète sportive, de Kylian Mbappé à Usain Bolt saluent une légende. 

Les stars de la musique comme Justin Bieber ou Pharrell Williams.

Le Président des Etats-Unis Donald Trump « c’est une terrible nouvelle » dans un premier tweet puis « Kobe Bryant bien qu’il soit l’un des meilleurs basketteurs de tous les temps ne faisait que commencer dans la vie ».

Quelques minutes plus tard Barak Obama tweete à son tour pour saluer la légende des parquets et adresser ses prières à la famille en deuil.  

La liste exhaustive des personnalités serait trop longue et trop difficile à réaliser tant leur nombre est grand.

Les réseaux sociaux  se font aussi l’écho de l’émotion d’un très grand nombre d’anonymes

Pour toute une génération qui a grandi avec les exploits des Lakers, rythmés par la rivalité contre les Spurs de San Antonio, Kobe Bryant symbolise tant de souvenirs de nostalgie. Des anonymes qui partagent leurs souvenirs et leur peine sur les réseaux sociaux. 

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.