Cette semaine, on tire le bilan de l'année sportive avec celles et ceux qui se sont distingués par leur engagement. On commence avec une toute jeune joueuse de tennis américaine, Coco Gauff.

Coco Gauff, jeune joueuse de tennis américaine face à l'Italienne Martina Trevisan à Roland-Garros en 2020
Coco Gauff, jeune joueuse de tennis américaine face à l'Italienne Martina Trevisan à Roland-Garros en 2020 © Getty / Tim Clayton/Corbis

Elle aura 17 ans en mars et elle est considérée comme l'étoile mondiale du tennis, après avoir déjà atteint, deux fois, les 8e de finale d'un tournoi du Grand Chelem. Même si la reprise post-covid à l'US open en septembre et à Roland-Garros ensuite n'a pas été aussi réussie qu'escompté.

Mais ce qui marque chez la jeune Afro-américaine, c'est presque moins ses coups de raquette que ses coups de gueule. Car après la mort de George Floyd aux Etats Unis, Coco Gauff prend une part active dans le mouvement Black Lives Matter.

D'abord, elle publie sur les réseaux sociaux un clip dans lequel elle s'interroge : 

Suis-je la prochaine ?

Quelques jours plus tard, elle se saisit du micro (sans note, spontanément) et prend la parole devant la mairie de Delray Beach en Floride, où elle habite. Un discours engagé et une détermination sans limite.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Quelques jours plus tard encore, Coco Gauff ose interpeller directement sur twitter son idole Roger Federer. Le Suisse avait publié un "carré noir" en signe de protestation contre le racisme. La jeune Américaine lui répond avec une liste des moyens d'agir (pétition, donations, tribunes). Une manière polie de souligner au champion qu'il peut, voire qu'il doit, s'engager d'avantage.

Un engagement qui force l'admiration de ses aînés

"Merci Coco Gauff, nous sommes avec toi et ta communauté" réagit par exemple l'ex-championne Billie Jean King. "Coco Gauff est une inspiration pour l'avenir" estime de son côté Chris Evert. Félicitée également par Maria Sharapova ou Kim Clijsters....

La jeune Américaine va faire de nouveau sensation sur les courts, à l'Open d'Australie en février, là où, l'an dernier, elle avait réussi l'exploit de sortir au premier tour l'autre figure de la lutte anti-raciste dans le tennis : la japonaise Naomi Ozaka.

L'équipe