Maya Moore, c'est LA star de la WNBA, la NBA féminine - autrement dit, c'est un peu l'équivalent féminin de LeBron James. En février dernier, elle a pris une décision radicale, du jamais vu pur un sportif de son envergure : mettre sa carrière entre parenthèse pour aider à libérer un homme emprisonné à tort.

 Maya Moore, alors qu'elle recevait le trophée de Sportive de l'année, en décembre 2017
Maya Moore, alors qu'elle recevait le trophée de Sportive de l'année, en décembre 2017 © Getty / Slaven Vlasic / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Maya Moore, une Américaine de 31 ans, c'est LA star de la WNBA, la NBA féminine. Quatre titres WNBA, double championne olympique et double championne du monde avec les USA, et j'en passe. Elle vient d'annoncer, il y a quelques jours, qu'elle s'était mariée, cet été, en toute discrétion, avec un certain Jonathan Irons. 

Alors si je vous parle de ça, ce n'est pas pour faire du "people", ça n'est pas le genre de la maison, mais parce que c'est la fin heureuse d'une histoire absolument incroyable : un combat de deux ans qui s'est soldé en juillet dernier. 

Jonathan Irons vient de sortir du pénitentier de Jefferson City, au beau milieu du Missouri. Il était condamné à 50 ans de prison pour un vol et une agression à main armée, qu'il a toujours niés. Après 23 années derrière les barreaux, sa condamnation a été annulée. Le procureur a fait appel, mais il est libre. Et Maya Moore est là pour l'accueillir. 

Leur rencontre a tout fait basculer… C'était il y a 13 ans. En 2007, Maya Moore a 18 ans quand elle voit pour la première fois Jonathan Irons lors d'une visite à la prison de Jefferson City, sa ville natale. Son parain et sa marraine lui ont raconté l'histoire de ce prisonnier condamné sans preuve, et elle a voulu le voir. Et elle a voulu y retourner, encore et encore.  Le reste, elle le raconte à nos confrères de l'émission Good Morning America sur la chaîne ABC : "Ces 15 dernières années, nous sommes devenus amis, et je me suis impliquée dans cette énorme bataille pour le ramener à la maison. Le temps passant, nos sentiments sont devenus plus forts et nous sommes restés ensemble". 

Le tournant, c'est le mois de février 2019. Maya Moore prend une décision radicale : mettre sa carrière entre parenthèses ! C'est du jamais vu, pour un sportif de son envergure. C'est un peu l'équivalent féminin de LeBron James. 

Une pause, donc, pour se consacrer pleinement à son combat, aux côtés de Jonathan Irons. Elle monte aussi une fondation pour réclamer plus de justice. La suite, vous la connaissez : il est libéré et ils décident de se marier. 

Reste à savoir si Maya Moore va reprendre le fil de sa carrière de basketteuse. Pour l'instant, c'est un point d'interrogation. Elle dit vouloir reprendre son souffle. Mais la porte est ouverte pour un retour l'an prochain.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.