Lui raconte Hitler, elle évoque son père. Franz-Olivier Giesbert explore - des coulisses - la montée au pouvoir du "Schmock" aux éditions Gallimard. Marie-France Bokassa relate son enfance en enfer, "Au château de l'ogre" chez Flammarion. Ils sont les invités de Christophe Bourseiller dans Estivalitude.

Franz-Olivier Giesbert et Marie-France Bokassa
Franz-Olivier Giesbert et Marie-France Bokassa © Getty / Bertrand Rindoff Petroff / Contributeur et Eric Fougere - Corbis / Contributeur

Estivalitude pénètre dans l'intimité des dictateurs.

Au nord-ouest de Paris, Marie-France Bokassa vit l'enfer sous la tyrannie d'un empereur déchu. Son père n'est autre que Jean-Bedel Bokassa, ex-empereur de Centrafrique. Au château de l'ogre (Flammarion) est le récit d'une enfance passée dans le plus grand dénuement et de sa fuite hors de sa prison dorée.

Des coulisses, Franz-Olivier Giesbert décrit la montée au pouvoir d'Hitler, à travers une fresque familiale implacable, nourrie par un souffle épique. Le Schmock est paru aux Editions Gallimard.

Programmation musicale :

  • KAREN O / DANGER MOUSE - Woman
  • COCOON / CLOU - Back to one
  • SERGE GAINSBOURG - Rock around the bunker
Les invités
Programmation musicale
  • Karen O And Danger Mouse
    Karen O And Danger MouseWoman2019
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.