Non plus rien ne devrait nous étonner par les temps qui courent. Sauf peut-être la suite des nouveautés choisies cette semaine : après The The vous entendrez L'Impératrice, de jolis duos : Vagabon-Courtney Barnett ou encore Billie Eilish- Rosalía. Mais aussi Squid, El Michels Affair et l'étonnant Elninodiablo...

« Elles sont bien pire que c’qu’on croit… » : Peur des filles c'est le nouveau titre de L’Impératrice qui vient d’entrer dans la playlist d’inter. L’Impératrice, ils et elle n’ont pas joué comme prévu à Coachella ni donné tous les concerts souhaités (comme beaucoup hélas), mais voilà un nouvel album arrive et sortira en mars prochain nommé Tako Tsubo. 

Renseignement pris, Tako Tsubo (qui veut dire « piège à poulpe » en japonais) décrit une cardiomyopathie, le syndrome dit "des cœurs brisés", cela arrive parfois après un grand stress ou un deuil, et plutôt chez les femmes. 

C’est rare mais plus rien ne nous étonne ces derniers temps alors, gare au Tako Tsubo. Et pour ménager votre cœur plein de rythmes différents ce soir parmi les sorties récentes. Après le très beau "I Want To B U" de The The (groupe dont on avait pas entendu parler depuis longtemps), il y aura les duos Vagabon et Courtney Barnett puis Billie Eilish et Rosalía (très beau c’est doux) un voyage entre Chypre et Berlin par la techno la plus organique qui soit (avec l'étonnant Elninodiablo), il y aura aussi du bluegrass anti-militaire… ne soyez pas étonné.

Pas étonnant encore que la techno infuse à tous les niveaux en ce moment : chez Feu! Chatterton qui a choisi Arnaud Rebotini pour produire leur prochain album, dans le morceau minimal et "Sentimental" de Damso (nouvelle entrée en playlist sur Inter) ou dans la très froide ouverture du nouvel album de Martin Gore (Depeche Mode).

LECTURE :

D’habitude je vous présente un livre ou une revue qui parle de musique. Ce soir je voudrais attirer votre attention sur un compte instagram qui donne toujours envie d’aller écouter, de réécouter, avec surtout le plaisir de lire. C’est le compte de Joseph Ghosn. Pour son compte, rien que pour lui, très égoïstement, il partage plusieurs fois par semaine une photo d’un disque (un vinyle ou une K7 généralement tiré sa discothèque personnelle) et il écrit longuement à son sujet. Récemment il postait la photo d’un album Brésilien que j’adore Arthur Verocai, alors je vous lis son texte, in extenso. 

Enfin triste nouvelle : on apprenait cet après-midi la mort accidentelle de SOPHIE. Productrice et artiste écossaise à la renommée internationale, (elle avait collaboré avec Charlie XCX, Madonna et même Rihanna) entretenant un temps le mystère autour de son identité, et produisant une musique unique en son genre, pop hybride et avant-garde.    

Née à Glasgow en 1986, Sophie Xeon, « femme trans et mouvante » enfance précoce et auteur d’une œuvre « électrisante et radicalement inédite » selon Olivier Lamm dans Libération est donc disparue à Athènes à l’âge de 34 ans. Ce soir comme le disait sa chanson « It’s OK to cry ». Je vous propose d’écouter un morceau paru il y a 15 jours à peine, le remix de BIPP (un des premiers morceaux de SOPHIE) revisité par des musiciens qu’elle admirait : AUTECHRE.

Titres diffusés : 

The The « I Want 2 B U »

L’Impératrice « Peur des filles »

Squid « Narrator » 

Delgrès : « Assez assez » 

El Michels Affair « Unathi (fea. Piya Malik) » 

Sturgill Simpson « Call To Arms » 

Vagabon & Courtney Barnett « Reason to believe »

Billie Eilish & ROSALIA « Lo Vas A Olvidar »

Feu Chatterton! « Monde Nouveau »

Elninodiablo « Shadow Dancer » 

Damso : « Sentimental » 

IKOQWE « Pele (feat. Batida & Ikonoklasta) »

Sophie & Autechre « BIPP (Autechre Mx) »

L'équipe
Contact
Thèmes associés