Paco Ibáñez

Paco Ibanez
Paco Ibanez © Radio France

Paco Ibáñez est né à Valencia en 1934. En 1939, ses parents républicains prennent le chemin de l’exil vers la France. À paris, au début des années 50, il découvre la musique de Brassens, Yupanqui, Léo Ferré et le mouvement existentialiste. En 1956, la photo d’une femme andalouse vêtue de noir lui inspire sa première chanson sur le poème, «La plus jolie fille», de Luís de Góngora. Ce premier poème transformé en chanson lui ouvre les portes d’un nouveau monde: les poèmes de Góngora seront suivis en 1958 de ceux de García Lorca.

Tous ces poèmes figurent dans le premier enregistrement réalisé à Paris en 1964.

Un disque qui dès sa sortie devient un classique utilisé par les professeurs de langue et littérature espagnoles comme matériel pédagogique, et par les défenseurs des libertés (aussi bien en Espagne qu’en France) comme symbole de résistance culturelle. Sur la pochette figure un dessin de Salvador Dalí réalisé spécialement à cette occasion. C’est le début d’une étroite relation entre l’oeuvre del’artiste et les arts plastiques. Durant tout son parcours, les pochettes de ses disques, ses affiches, ses projets...seront l’oeuvre de ses amis peintres et sculpteurs : Dalí, Ortega, Saura, Manessier, Corneille, Oteiza, Guinovart, Soto, Amat...

Paco a trouvé une voie qui lui est propre. Dès lors et jusqu’à aujourd’hui, plus de 150 poèmes, mis en musique et interprétés par lui, représentent l’une des plus belles anthologies de la poésie en langue espagnole du XIIIème siècle à nos jours.

Actuellement, il continue à préparer de nouvelles compositions et à donner des concerts dans le monde entier.

Londres

Julie Piétri reçoit Brigitte et Marian Lacombe. A l'occasion des Jeux Olympiques 2012, les deux artistes présentent une exposition à la Sotheby's Gallery de Londres :__ Hey 'Ya: Arab Women in Sport.

__

Les liens

Brigitte Lacombe

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.