dessin de W.Kentridge pour la 66 ème affiche du Festival d'Avignon
dessin de W.Kentridge pour la 66 ème affiche du Festival d'Avignon © Radio France

Emission en direct et en public du jardin de Mons pour le Festival d'Avignon avec les participations de Sophie Calle et de Jérôme Bel + un duplex des Francofolies de La Rochelle

Sophie Calle

Sophie Calle prélève des élèments de son quotidien pour nourrir son oeuvre. Son travail protéiforme met en jeu l’intime, le sien, en faisant de l’art la mise en spectacle d’elle-même. Son « Je » narcissique convoque la question de l’identité. Tout d’abord la sienne, à partir de ses constructions, mais surtout celle de l’Autre, de l’Individu qui se confronte à la multiplicité de ses rôles. Elle engage sa personnalité individuelle dans ses mises en scène, travaille à la confusion de la fiction et de la réalité en juxtaposant ses personnages avec sa propre personne.

Après une première présentation en 2010 au Palais de Tokyo, elle redessine son exposition en hommage à sa mère défunte Rachel, Monique dans l’Eglise des Célestins de la ville d’Avignon.

Comment saisir ce moment insaisissable que représente le passage mystérieux vers l'au-delà ?

Cette installation est composée de vidéos, de photos, d’objets personnels et de textes courts pour servir le témoignage du lien affectif, lien qui ne peut plus se manifester que par l’exposition de l’intime. Pour réintroduire de la présence au cœur de l’absence, elle prend le parti de lire par moments des journaux intimes confiés par sa mère.

La parole et les textes font revivre par procuration la douleur d’une disparition et propose une consolation individuelle et collective.

Rachel, Monique du 8 au 28 juillet de 11h à 18h à l'Eglise des Célestins

Rachel, Monique , éditions Xavier Barral, paru le 5 juillet 2012

Des Histoires vraies, réédition chez Actes Sud, juin 2012

Les Aveugles , éditions Actes Sud, 2011

Jerôme Bel

Pour ce chorégraphe, le théâtre est un moyen efficace de révéler la réalité de notre société et d'en révéler ses non-dits. Loin des mises en scènes spectaculaires, il conteste les normes de la représentation.

En Avignon, il présente sa dernière création, produit d’une collaboration entre Paris et Zurich, Disabled Theater, dans laquelle il donne la réplique à onze acteurs professionnels du Theater HORA , qui sont pour la plupart atteints du syndrome de Down.

Sur une scène mise à nue, les comédiens réagissent de façon libre et subjective à une série de propositions formulées par une interprète qui traduit leurs réponses. L’unicité de ces comédiens remet en question les repères et normes du théâtre et de la danse et interroge la relation qu’entretient le spectateur en regard de sa propre compréhension de l’autre.

Disabled Theater , durée estimée 1h30, spectacle en suisse allemand traduit en français

les 9, 10, 12, 13, 14 et 15 à 18h Salle Benoît-XII

L'émission sera en duplex avec Didier Varrod à La Rochelle pour le Festival des Francofolies, avec Bernard Chéreze , Gérard Pons , et Brigitte

Evénement(s) lié(s)

Festival d'Avignon 2012

Les liens

la 66 ème édition du Festival d'Avignon

Jérôme Bel

Theater Hora

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.