Emission en direct et en public du musée Fabre pour le Festival de Radio France et Montpellier, en présence de Sofi Jeannin, Jean-Pierre Le Pavec, Daniel Yvinec, Eve Risser et Antonin-Tri Hoang

Affiche de la 28 ème édition du Festival de Radio France et Montpellier
Affiche de la 28 ème édition du Festival de Radio France et Montpellier © Radio France

Jean-Pierre Le Pavec

Jean-Pierre Le Pavec est directeur de la musique de Radio France et du Festival de Radio France et Montpellier depuis 2011.

Sofi Jeannin

Sofi Jeannin est une mezzo-soprano suédoise et directrice musicale.

Elle chante avec les London Voices depuis 2005, ensemble avec lequel elle réalise de nombreux enregistrements et se produit au BBC Proms, au Festival de Lucerne et avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin, le London Symphony Orchestra, le London Philharmonic Orchestra et le London Sinfonietta.

Depuis mars 2008, elle est directrice musicale de la Maîtrise de Radio France. A la tête de cette formation, elle dirige une trentaine de concerts par saison, tous enregistrés et diffusés sur France Musique. Elle a travaillé avec le Chœur et l’Orchestre Philharmonique d’Arad et a dirigé l’Orchestre Philharmonique de Radio France pour la première fois en mai 2010 à l’occasion d’un projet en partenariat avec l’Education Nationale.

Mardi 17 juillet - Opéra Comédie - 20h00 - dans le cadre du Festival Radio France et Montpellier

Maîtrise de Radio France- Ensemble Mutations Sofi Jeannindirection - IdaFalk Winlandsoprano - Marie Lenormandmezzo-sopranoPurcell / Bach

Daniel Yvinec

Bassiste, multi-instrumentiste, compositeur et producteur, Daniel Yvinec se singularise par un parcours atypique et cosmopolite, se muant en Yvinek lorsqu’il s’adonne à l’électronique et au mix. Cultivant une curiosité insatiable tournée vers toutes les musiques d’hier et d’aujourd’hui mais également ancrée dans la tradition du jazz, son chemin croise naturellement celui de nombreux artistes d’horizons divers avec lesquels il collabore en studio et sur scène. Parmi ces rencontres, on peut citer Maceo Parker, Tania Maria, Salif Keita, Mark Turner, John Cale, Suzanne Vega, David Sylvian, Hector Zazou, Ryuichi Sakamoto, Andy Bey, Michael Leonhart, Donald Fagen, Dead Can Dance, Magic Malik, David Fiuczynski, Wayne Krantz…Il se consacre également à la réalisation artistique d’albums pour Brisa Roché, Nelson Veras, Stéphane GuillIume, Greg Zlap, Lilicub…

Ses projets personnels, il les conçoit avec indépendance d’esprit, en solitaire ou accompagné de talentueux acolytes. En 2002, il sort un premier disque, Recycling the Future , manifeste électro-jazz qui lui apporte une reconnaissance internationale. Par ailleurs, il s’associe au pianiste Guillaume de Chassy avec lequel il vient d’enregistrer un quatrième opus, conviant Paul Motian et Mark Murphy, qui succèdera aux trois premiers qu’ils ont cosignés : Ghost of a Song, Chansons sous les bombes avec André Minvielle et l’onirique Wonderful World dévoilant l’universalité des grands standards américains. Ces thèmes fondateurs, Daniel Yvinec ne cesse de les explorer et de magnifier leur chant à travers d’autres projets, tels Old Wine New Bottle – étonnante formule instrumentale, qu’il présente sur scène en 2007, où cohabitent acoustique et électronique, cristal Baschet et instruments jouets – et l’élégant The Lost Crooners , album pour lequel il s’entoure de Nelson Veras, Stéphane Galland, Médéric Collignon et Benoît Delbecq. Parallèlement à ses activités de musicien, cet infatigable mélomane, dont l’espace vital est envahi par quelque 30 000 disques, est membre de l’Académie Charles Cros et fait partager sa passion musicale, son jugement et sa culture toujours en éveil par le biais de différents supports (radio, presse, pédagogie, sensibilisation).

La direction artistique de l'orchestre National de Jazz

Il est le premier directeur artistique nommé à la tête de l'Orchestre National de Jazz, pour un mandat de six ans. Il succède ainsi aux directeurs musicaux qui ont su écrire à travers neuf projets différents l’histoire de cette « institution » unique en France créée en 1986 à l’initiative du ministère de la Culture.

Daniel Yvinec porte le désir de relever ce nouveau défi, celui d’une perspective novatrice des modes de fonctionnement de l’orchestre se singularisant par une ouverture à d’autres acteurs, formes musicales et artistiques. C’est en penseur de croisements fertiles et en fédérateur qu’il agit pour faire naître et vivre ses créations, sollicitant le concours et l’inventivité de nombreux partenaires – plumes associées et artistes invités – avec l’intention de donner une dimension transversale et un parcours de vie inattendu à l’Orchestre national de jazz. L'ONJ est devenu un laboratoire où les idées circulent sans limites. Chaque membre de l'orchestre se voit confier à son tour les rôles de soliste, de compositeur, d'arrangeur et de leader, une démarche démocratique permettant de préserver une liberté de création précieuse.

Eve Risser

Cette jeune femme de 29 ans, membre de l'Orchestre National de Jazz, est une véritable performeuse oeuvrant – parfois au sein de projets pluridisciplinaires – aux carrefours du jazz, des musiques improvisées et contemporaines. Son domaine de prédilection : le piano, dont elle expérimente avec ferveur et ambition depuis plusieurs années les paradoxes et limites sonores. Un talent rare et une étonnante panoplie de sons inouïs extirpés (au-delà du clavier) des entrailles du piano à queue à l’aide d’outils fabriqués main, qui révèlent une approche inédite et très personnelle de l’instrument, comme un univers musical libre et poétique. Eve Risser se distingue également par une pratique singulière de la flûte et d’objets détournés au service de la musique (jouets, mini thérémin, guitare Barbie, tourne-disque…).

Antonin-Tri Hoang

Antonin-Tri Hoang est le benjamin de l'Orchestre National de Jazz. Déployant une grâce et une incroyable musicalité au saxophone alto et à la clarinette, il pratique également le piano. Curieux, avide d’expériences et doté d’une très large culture musicale, son parcours professionnel reste à écrire, mais on peut d’ores et déjà lui prédire un avenir prometteur.

L'ONJ est en résidence et création au Festival de Radio France et Montpellier

L’orchestre au complet répètera au théâtre du Domaine d’O, pour élaborer une création collective. Certaines de ces répétitions seront publiques, afin que chacun puisse appréhender la magie d’une musique en création. Pénétrer dans les cuisines de la création est un privilège rare. Et plus rare encore sera la joie de découvrir, le 26 juillet sur le plateau de l’Amphithéâtre d’O, le résultat de cette lente et effervescente gestation.

DEMOCRACY / WORK IN PROGRESS Guest BILLY HART CRÉATION DU 16 AU 26 JUILLET Domaine d'O / Montpellier (34)

Dans le cadre de cette résidence, l’ONJ donnera également, entre le 17 et le 20 juillet, des concerts autour de ses petites formes intitulées « Dixcover(s) » dans différents lieux d’art contemporain de la Région.

Mardi 17 juillet - Sigean - Lieu d'Art Contemporain - 21h

Musiciens de l'Orchestre National de Jazz

Dixcover "Anatomy of a murder", Duke Ellington

Mercredi 18 juillet - Céret - Musée d'art moderne - 18h

Musiciens de l'Orchestre National de Jazz

Dixcover "Anatomy of a murder", Duke Ellington

Jeudi 19 juillet - Sérignan - Musée régional d'art contemporain - 18h

Musiciens de l'Orchestre National de Jazz

Dixcover "Sign 'O' the times", Prince

Vendredi 20 juillet - Nîmes - Carré d'Art - 18h

Musiciens de l'Orchestre National de Jazz

Dixcover "Grand Bazar"

Antonin-Tri Hoang et Eve Risser jouent un live de leur groupe, récemment créé,Grand Bazar.

Le reportage de Baptiste Etchegaray

Le Festival de Radio France et Montpellier joue librement avec les genres et organise également des concerts d'artistes reconnus de la scène électronique française. Rencontre avec la musique de Brodinsky.

Tohu Bohu - Place Dionysos - quartier Antigone de 19h à 22h - du 16 au 19 juillet

Evénement(s) lié(s)

Festival de Radio France et Montpellier 2012

Les liens

28 ème édition du Festival de Radio France et Montpellier

Orchestre National de Jazz

Grand Bazar

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.