Jan Lauwers , plasticien de formation, est un artiste flamand qui jongle entre théâtre, cinéma, danse et arts plastiques. Il s’est notamment fait connaître par ses créations théâtrales dans lesquelles il conte de folles histoires avec sa Needcompany, qu’il a crée en 1986 avec sa femme chorégraphe Grace Ellen Barkey. Needcompany rassemble un groupe de performers unique dans sa multiplicité. Les artistes associés sont MaisonDahlBonnema (Hans Petter Dahl & Anna Sophia Bonnema), Lemm&Barkey (Lot Lemm & Grace Ellen Barkey), OHNO COOPERATION (Maarten Seghers & Jan Lauwers) et l’ensemble NC, avec notamment l’inénarrable Viviane De Muynck . Ils créent leurs propres productions sous l’égide de Needcompany.

La chambre d'Isabella
La chambre d'Isabella © Radio France

Une collection de plusieurs milliers d’objets ethnologiques et archéologiques constitue le point de départ pour raconter l’histoire d’Isabella Morandi dans le spectacle La chambre d'Isabella (2004) (Festival d’Avignon). Neuf interprètes dévoilent ensemble le secret de la chambre d'Isabella. Le personnage central est interprété par l'immense actrice Viviane De Muynck. Ce spectacle a obtenu plusieurs prix, dont le Prix de la Communauté Flamande Culture 2006 dans la catégorie littérature théâtrale.

En 2006, Jan Lauwers crée deux spectacles pour le Festival d’Avignon, dont Le Bazar du Homard , sur un texte personnel, et un monologue de Viviane De Muynck, La Poursuite du vent , l'adaptation par Viviane De Muynck du roman homonyme de Claire Goll. A l’été 2008, le Festival de Salzbourg a invité Jan Lauwers à créer un nouveau spectacle, La maison des cerfs . Après La chambre d’Isabella (2004) et Le Bazar du Homard (2006), ce spectacle constitue le dernier volet de la trilogie de l’humanité : Sad Face | Happy Face . Cette trilogie a été jouée pour la première fois dans son intégralité au Festival de Salzbourg.

La chambre d’Isabella , du mardi 17 juillet 2012 au samedi 4 août à 20h30 au théâtre le Monfort (Paris 15e)

Le Cabaret Contemporain développe des programmes originaux et inédits de musique dite “contemporaine”, proposant à un large public de partir à la (re)découverte de pièces du répertoire, en tentant pour chaque programme de proposer des passerelles, qu’elles soient artistiques (programmes transcendant les genres musicaux) ou scéniques.

Ils ont récemment proposé deux programmes. Le premier s'est développé autour de “Music for 18 musicians” du célèbre compositeur américain Steve Reich (projet avec des danseurs amateurs, l’idée étant de mettre en mouvement des danseurs sur la pièce pour le moins entraînante de Reich). Le second, “Drumming” est un projet pour lequel ils ont fait appel à une compagnie de jongleurs, lesquels apporteront un contrepoint à la proposition musicale.

Le Cabaret Contemporain propose également deux programmes inédits : le premier autour d’un “bal de musique contemporaine”, en collaboration avec la chorégraphe et la comédienne, Brigitte et Rozer, où ils proposent au public d’apprendre à danser sur la musique de Reich et de Cage – le second autour d’une “Grande Opéra Bouffe”, où les musiciens de l’ensemble Sequenza 9.3 et du Cabaret contemporain proposent au public de se mettre à table, autour d’une création d’A. Markeas.

Enfin, un programme a été préparé autour de la réadaptation de “tubes” pour piano préparé, trompette, trombone, batterie et contrebasse, avec en special guest Elli Medeiros.

Dans le cadre de l'évènement Paris Quartier d'Eté, ils proposent un programme inédit autour d’un “bal de musique contemporaine”, en collaboration avec la chorégraphe et la comédienne, Brigitte Seth et Rozer Montllo Guberna, où ils proposent au public d’apprendre à danser sur la musique de Reich et de Cage : L'Extra Bal .

Baptiste Etchegaray a rencontré Brigitte Seth et Roser Montllo Guberna, danseuses et comédiennes, pour ce spectacle en collaboration avec le Cabaret Contemporain.

Extra Bal , un spectacle participatif

le 28 juillet à 20h au Centquatre (Paris 19ème)

le 2 août à 21h, au théâtre Zingaro d'Aubervilliers

Retrouvez dans l'émission, et ce jusqu'à la fin de la semaine, la chronique du Figaro Littéraire , dans la série Eté « Ces livres qui ont fait scandale » :

Histoire d'O de Pauline Réage par Mohammed Aissaoui



Les liens

Need Company

Le Cabaret Contemporain

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.